Addict au porno et droit de garde [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
-
Bonjour à tous(tes)
Je suis séparée depuis trois ans, j’ai la garde de mes filles (3 et 5 ans), décision que nous avons pris nous-mêmes puisque Monsieur travaille de nuit. En revanche il est en poste couché c’est-à-dire qu’il peut dormir au travail : il est maître d’internat.
J’ai quitté le père de mes enfants car il est addict au porno, je m’en suis rendu compte assez rapidement au début de notre relation. Longtemps il m’a fait croire que le problème venait de moi, que j’étais réticente, frigide,…
Bref passons les détails…
Lors de ma seconde grossesse, alors que Monsieur m’avait promis d’avoir arrêté, que j’étais la femme de sa vie je me suis rendue compte que ses activités sexuelles avaient davantage repris.
J’ai donc décidé ne me séparer à fin de vivre une vie sereine et éventuellement une vie sexuelle épanouie ! C’est surtout que ça lui prenait quasiment tout son temps libre, si bien qu’il n’a jamais vraiment participer aux tâches ménagères diverses et variées.
Nous avons tenter une médiation l’année dernière à fin qu’il me règle une pension alimentaire digne de ce nom et aussi un mode de garde intelligent. Seulement il m’en poser des rendez-vous pendant ces jours de repos alors que moi je travaillais. En un an de médiation je me suis retrouvé à devoir plus de 90 heures à mon employeur à la fin de l’année !
Il se trouve que lorsqu’il garde mes deux petites filles, elles reviennent souvent sales, ne prennent qu’une douche dans le week-end, très très souvent les parties génitales dans un état indiscutable.
Lorsque je lui demande d’y prêter attention, de diriger ses deux petites filles lors de la douche il me répond que ça le gène. Moi j’entends par-là que quand on passe son temps devant des écrans a regarder du porno et bien de voir le sexe de ses petites filles le mettent mal à l’aise.
Aujourd’hui il est venu chercher mes enfants à mon domicile Car ma fille ainée est malade. Il était censé partir après les avoir habillé, pris le petit déjeuner (…).
Ayant subi un cambriolage à mon domicile j’ai fait installer des caméras de surveillance.
Lorsque j’étais sur la route pour aller au travail la caméra s’est activée et m’a lancé une alerte ! Il s’agit d’une fausse alerte et tant mieux mais cela m’a permis de me rendre compte que mes filles étaient seules dans le séjour. Il était 8h10.
À 8h30 je me suis reconnectée mais je ne le voyais toujours pas l’écran, c’est qu’il est monté à l’étage.
Ce n’est seulement qu’à 9h que je l’ai vu réapparaître à l’écran !
Il a donc laissé mes petites filles 45 minutes seules.
Je ne suis pas une psychopathe de la sécurité loin de là mais personnellement je n’ai jamais laissé mes filles plus de 15 minutes au rez-de-chaussée et moi à l’étage ! Je m’organise soit pour qu’elle me suivent soit pour que je m’adapte et fasse ce que j’ai à faire plus tard.
En clair il a quitté mon domicile à 10h30, a disparu de l’écran pendant au moins 45 minutes et je n’arrive pas à m’enlever cette idée qu’il soit allé dans la salle de bain pour aller se procurer un peu de plaisir…
Évidemment je ne demande aucun jugement, je voudrais juste savoir si selon vous je peux faire des démarches quelconque car je ne sent plus mes enfants en sécurité. Lorsqu’il vivait en appartement il lui arrivait souvent de les laisser seul pour aller faire des courses. Maintenant il vit en camping-car et il lui arrive également de laisser les filles pour aller faire des courses.
Là il est parti 45 minutes, il était dans le logement c’est sur mais moi ça m’inquiète.
Enfin je pense qu’il est bon de vous faire savoir que j’ai déjà intercepté des SMS de lui avec une jeune fille de 17 ans ! Pour moi s’était sans équivoque puisqu’il lui disait je t’aime (j’en passe) seulement quand la jeune fille lui a demandé de frener ses ardeurs il a fait comme il sait bien faire : la faire culpabiliser ! Exemple : « je t’ai dit je t’aime par affection je n’ai jamais eu l’intention d’aller plus loin avec toi. Tu es jeune tu as certainement mal interprété mais je t’aime. Je suis quand même un père de famille et bla-bla-bla et bla-bla-bla ».
Aux États-Unis l’addiction à Internet est reconnue comme étant une maladie mais pas en France.
Aujourd’hui je suis vraiment inquiète pour l’avenir de mes deux petites filles et si vous avez des réponses à mes questions n’hésitez pas je suis preneuse en revanche je ne suis pas à la hauteur d’encaisser vos critiques sur ma sexualité, des méchancetés, j’ai besoin de réponse.
Je suis en train de réunir tous les documents que l’on me demande pour voir un JAF.
????????

11 réponses

Messages postés
80482
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
12 547
Nous n'avons aucun moyen de "penser" quoi que ce soit dans un dossier de ce genre, largement dépendant des éléments factuels.
À prouver.

Cette addiction sera sans doute difficile à prouver au sens juridique, pour commencer, et la corrélation directe entre celle-ci et le soin donné à ses enfants n'est pas forcément automatique.
Il faudra donc principalement prouver ses carences en la matière.
En tâchant de faire abstraction de votre ressenti personnel vous concernant vous.

Le fait de mater des films X ou de "fréquenter" des personnes du sexe opposé ne fait pas forcément de lui un mauvais père.

D'un autre côté, le fait d'avoir installé des caméras de surveillance sans lui en avoir parlé n'est pas totalement neutre non plus et ne serait pas formellement à votre avantage dans la procédure.

Parlez-en avec votre avocat.

Quoi qu'il en soit, ce sera toujours au JAF de statuer en son intime conviction.
Une déchéance de droit parental n'est que très rarement prononcée et uniquement dans des situations vraiment très graves.
Messages postés
350
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021
116
Tout ça sont des choses à voir avec un avocat qui vous dira de quel genre de preuves il faut et si un JAF sera sensible à "l'addiction" de votre ex.

Il faudra peut-être passer par une enquête sociale et une évaluation psychologique.
Tout ce que je fais, est de donner des pistes objectives et constructive à Adi
L'intention était bonne, mais vos propos dérivent grandement vers du grand n'importe quoi leoga.

Un huissier n'est pas un médecin.
Puis crime sexuel pour des visionnages de film pornographique.

Merci de revenir quand vous aurez atteint l'âge de raison.
Messages postés
80482
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
12 547
" si vous avez des réponses à mes questions " : on peut pas vraiment dire si oui ou non.
Vu qu'on n'arrive pas à repérer une seule question dans toute cette narration.

Alors donc : quelles sont les questions ?
Pensez-vous qu’il puisse perdre son droit parental dans la mesure où il n’entretient pas ses enfants lorsqu’il les as ? Hygiène, alimentation, ... ?
Puis-je aborder le sujet de son addiction au JAF dans la mesure ou clairement il fréquente des jeunes femmes mineures ???
Excusez moi, c’est vrai que j’ai écrit un roman mais il me semble important d’expliquer clairement la situation et merci de me prêter attention
Messages postés
39005
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2021
10 151
bonjour,

et n'oubliez pas de vous relire quand vous affirmez quelque chose (ou de chercher la définition des mots employés... !) :
"... très très souvent les parties génitales dans un état indiscutable. " est en parfaite contradiction avec le début de cette phrase !!

cdt.
Bonjour,

il est maître d’internat.
Donc il travail auprès des enfants ?
Son addiction n'est pas forcément de la pédophilie.

Je vous conseil de prendre l'avis du 119
J’ai déjà fait cette démarche.
Tant que un élève ne dépose pas plainte… Rien ne sera fait.
À partir de 16 ans un jeune est considéré en maturité sexuelle… Le jeune fille avec qui il est entretenu une relation en avait 17...
Merci pour votre réponse
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
2 882 > Adi
Salut,

Attention, pour les mineurs de plus de 15 ans, pas de soucis pour une relation sexuel avec un adulte, SAUF si cette adulte a une position d'autorité sur le mineur. Ce qui est le cas d'un maitre d'internat. Mais bon, tant qu'il n'y a pas de plainte, effectivement pas grand chose à faire.
Messages postés
33
Date d'inscription
mardi 20 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2021

Madame,
En vous lisant, il parait évident que vous vous perdez dans des rancœurs vis à vis de votre ex-mari auxquelles un Juge aux affaires familiales ne prêtera aucune attention. Les JAF ne regardent que les faits et ne prêtent en aucun cas attention à l’affect. Si vous pensez réellement que le père de vos filles puisse être dangereux pour elles sur un plan sexuelle, ne perdez aucun temps et faites toutes les démarches nécessaires pour le faire expertiser car cela pourrait vous être reproché si vous ne le faisiez pas, ce qui pourrait déjà être le cas après 3 ans de séparation si vos doutes remontent à cette époque. N’hésitez pas une seconde si vous êtes absolument sûr de vous et que vos filles montrent des signes d’angoisse et qu’elles paraissent retissante à l’idée d’aller chez leur père (un psychologue pour enfant vous aidera à y voir plus clair). Mais remettez votre jugement vis à vis de votre ex-mari en question si ce n’est pas le cas car vos filles on aussi besoin d’un père et regarder des films pour adultes même en étant « addict » n’est en rien un crime, même aux États Unis.
Passer devant un JAF est quoiqu’il arrive quelque chose de bénéfique dans une relation conflictuelle et permet d’évoquer les choses plus simplement qu’on ne le pense.
Cordialement
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
2 882
Salut,

Regardez des films adultes n'est pas un soucis.

Laisser ses enfants sales et sans surveillance pendant quasi une heure est un soucis.

@Adi : Votre ex était il informé de la présence de caméra ?
>
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021

Non je ne l’ai pas prévenu tout simplement car elle est installée depuis quelques temps et que je n’ai pas pensé à lui en parler. Celle-ci n’a pas été mise pour le surveiller évidemment, nous sommes victimes de visite des logement dans mon quartier.
Elle est activé en permanence donc je n’ai pas réfléchi une minute a la débrancher !
Ce qui a réveillé quelques angoisses c’est de m’apercevoir que mes filles était seul dans le logement selon moi et d’après la caméra pendant au moins 50 minutes.
Alors qu’il soit en train de se faire plaisir ou qu’il soit parti faire des courses pour moi cela revient au même ! À ce sujet il a déjà laissé les filles dans son ancien logement pour aller faire des courses. Il en fait de même depuis qu’il vit en camping-car. Ma fille de six ans lorsqu’elle m’en parle me dit : ne t’inquiète pas maman papa garde le camping-car juste devant le magasin !
En ce qui concerne l’hygiène c’est vraiment les parties genitales qui sont déplorables au point d’en faire des mycoses et ce 1 week-end sur 2.
Merci de votre réponse,
Des rancœurs… Vous avez peut-être interprété de cette manière mais moi j’ai fait le deuil de mon prince charmant depuis longtemps !
mes enfants sont toujours contente d’aller voir leur papa en revanche la grande qui a bientôt six ans commence à comprendre que certaines choses sont « bizarres chez papa » pour la citer.
Sachez que si j’ai des difficultés à effectuer certaines démarches c’est parce qu’il m’est difficile d’imaginer mes enfants sans leur papa. Aussi pour lui. Contrairement à ce que beaucoup pensent J’ai encore beaucoup d’affection pour lui malgré tout.
Messages postés
33
Date d'inscription
mardi 20 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2021

Encore une fois. Un JAF comme tout juge ne regarde que les faits. Si vous récupérez vos enfants dans un état de crasse indéniable chaque dimanche soir, faites venir un huissier à l’insu de votre ex-mari qui sera apte à le constater. Ma fille ne prend qu’une douche par week-end et elle est parfaitement propre, il parait que l’eau du robinet est pleine de calcaire et de pesticides et abîme la peau des enfants et que de les laver un jour sur deux est bénéfique...en Suède, un des pays les plus développés d’Europe, on ne baigne les enfants qu’une fois tous les trois jours.
Les laisser sans surveillance et un autre problème, il va falloir que vous prouviez que c’est arrivé à plusieurs reprise car une fois ne compte pas.
Messages postés
39005
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2021
10 151
bonjour,

"... dans un état de crasse indéniable... une fois ne compte pas"
???? N'extrapolez pas !
Adi a écrit : "... très très souvent les parties génitales ... " ---> ce n'est donc pas qu'une fois et ce n'est pas tout le corps...
et il me semble qu'il serait préférable de lui conseiller d'emmener ses filles chez un médecin, qui serait en droit de constater la non propreté des parties génitales de ces petites filles et qui jugerait s'il s'avère nécessaire d'établir ou pas un certificat médical... plutôt qu'un "huissier"... qui bien évidemment ne pourrait pas examiner les parties intimes de ces deux petites filles...

cdt.
Merci pour votre réponse
Malheureusement je n’ai aucune preuve qu’il laisse mes enfants seul sauf pour le coup cette Foissy puisqu’il est venu à mon domicile et que la caméra était activé. En revanche ma fille de cinq ans s’exprime très bien et m’en parle.
A voir.
Encore merci
Messages postés
33
Date d'inscription
mardi 20 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2021

Je crois que vous vous trompez de coupable !
« Huissier » est une façon de parler par laquelle j’entends une personne apte à constater ce que Adi reproche à son ex-mari, à savoir, un crime sexuel sur mineur ! Je ne prends pas ça à la légère, je peux vous l’assurer !
Tout ce que je fais, est de donner des pistes objectives et constructive à Adi dans ses démarches. Je ne remet pas sa parole en question, je me rappelle juste que le concept de présomption d’innocence est encore sensé exister en france et je sais par expérience que les JAF sont trop habitués à côtoyer des parties qui accusent à tord et à travers pour se débarrasser d’un ex-conjoint encombrant. Et c’est exactement de ça que je lui conseille de se prémunir, en réunissant toute les preuves nécessaires. Et oui, une fois ne compte pas pour une disparition d’un angle de caméra arrivé une fois et placée à l’insu de son ex-mari. Si cela ne se retourne pas contre elle, il prétextera avoir passé 45min dans la salle de bain ou chez le voisin du palier pour l’aider à réparer une fuite d’eau urgente.
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
2 882
J'ai surement rater un passage, ou est il question de crime sexuel ?
Messages postés
39005
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2021
10 151
"un crime sexuel"
????
Pour 1 seule douche/WE mal faite alors que la mère en voudrait 1/jour bien faite ? C'est ça votre " crime sexuel" ?
J’ai bien conscience que de regarder des films pour adultes est complètement légal mais quand ça vous prend tout votre temps libre, que vous n’avez aucun investissement pour votre vie de famille Même dans l’éducation des enfants ça devient compliqué.
Je vous remercie pour vos réponses
Je vous remercie tous d’avoir répondu à mes questions.
Sachez que tout cela m’a coûté car il n’est pas évident d’exposer ce genre de fait et d’en parler librement sans se faire critiquer. Soit lui pour son addiction soit moi parce qu’il était facile de me rejeter la faute (frigide,...).
Je vais m’en remettre dans tous les cas à un JAF pour d’autres raisons j’ai besoin d’en parler passer par là.
Je me ferais aider par une avocate et j’aurai des réponses claires et précises je pense.

Regarder des vidéos pour adultes effectivement n’est pas un crime mais quand ça vous prend les trois quarts de votre temps, que vous perdez tous vos amis car plus envie de sortir , votre femme, certain membres de votre famille, j’appelle ça une addiction et selon moi c’est une maladie.

Avec tout mon respect
Dossier à la une