Indemnités d’occupation après décès

Signaler
-
 Kat -
Bonjour,
Ma mère a vécu 32 ans avec un homme qui était marié, non divorcé. Il partageait les dépenses de la maison qui appartient à maman mais ne lui versait aucune indemnité qui pourrait être assimilée à un loyer. Il vient de décéder de la Covid, sa “femme” est décédée 20 jours avant lui. Il n’a pas établi de testament ; maman, assimilée à un “tiers” n’a aucun droit sur sa succession mais pourrait-elle prétendre à des indemnités d’occupation sur le montant de la succession auprès du notaire ?
Je vous remercie de votre aide

3 réponses

Messages postés
34923
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2021
14 778
mais pourrait-elle prétendre à des indemnités d’occupation sur le montant de la succession auprès du notaire ?
Réponse négative.
L'indemnité d'occupation est un due par un membre d'une indivision occupant seul les lieux appartenant à tous les membres de cette indivision.
Votre mère étant seule propriétaire de cette maison, rien ne l'obligeait à supporter sa présence.
Elle y a trouvé un intérêt certain de cohabiter avec lui pendant 32 ans
Merci pour votre réponse, c’est très clair !
Bonjour,

pourrait-elle prétendre à des indemnités d’occupation sur le montant de la succession auprès du notaire ?
Non rien.
Bonjour

32 ans sans jamais avoir divorcé, c'est irresponsable.

En plus, elle n'a pas qualité pour organiser ses obsèques, si ce monsieur a des enfants.
Que votre maman ne s'engage pas, ne signe rien, ne paye rien pour cela.
Merci Jo de votre réponse, il avait heureusement préparé ses obsèques.
Dossier à la une