Installation poele à graulé [Résolu]

Signaler
-
 Lolo -
Bonjour,
je me permet de vous contacter car je suis locataire et j'ai fait installer un poêle à granulé ( à mes frais bien-sur) sans demander l'autorisation à ma propriétaire.
La maison n'est pas isolée (seulement les murs) pas de double vitrage, plafond non isolés et chauffage électrique d'une autre époque.
Elle me demande le retrait du poêle sous prétexte qu'elle a peur que le mur s’effondre (l'installation à nécessité un trou de 8cm de diamètre) et que le mur extérieur devienne noir à cause des fumées alors que la sortie de fumées est loin du mur et je me suis engager auprès d'elle a remettre en état à mon départ de la maison (ce qui n'est pas à l'ordre du jour) ou à lui laisser à son bénéfice toute l'installation (comme prévu dans la Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 - art7 - paragraphe f)
L'installation a été faite par un professionnel (René BRISACH) et il y a une garantie d'installation de 10 ans sur l'effondre de l'ouvrage.
Je comprend bien son mécontentement mais qu'elles sont les solutions pour les deux parties.
cordialement

2 réponses

Messages postés
29512
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2020
11 969
Bonjour,
Sauf si elle démontre qu'il y a danger (cf ce même article 7) , elle ne peut rien vous demander.
bonjour,

Il aurait été préférable de lui parler de votre intention d'installer ce chauffage qui oblige à percer le mur.
Sur les baux de location, il est souvent indiqué qu'aucun percement de mur ne pourra être fait sans l'autorisation écrite du bailleur.
Elle doit réagir au fait que vous ayez fait cela de votre propre chef, sans même lui en parler.
Bonjour.
Oui effectivement je suis en défaut du fait de ne pas avoir fait la demande.
Pour ce qui est du perçage du mur, rien ne paraît sur le bail à ce sujet si ce n'est aucune transformation de la maison. Un trounde 8cm de diamètre ne constituant pas une transformation.
Sur le bail il est, par contre, précisé qu'il est interdit d'utiliser la cheminée.
J'ai contacté l'ADIL de mon département qui m'a apporté toutes les solutions.
La propriétaire à réfléchie. Le soufflé est retombé et on va pouvoir discuté normalement.
En tout cas merci d'avoir pris soin de me répondre.
Cordialement
Dossier à la une