Annulation fête de mariage - acompte versé non remboursé

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 17 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
15 octobre 2020
-
Messages postés
48280
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2020
-
Bonjour,

nous avons décidé d'annuler la fête de notre mariage qui aurait dû avoir lieu le 14 novembre 2020 dans le département du Haut-Rhin suite aux complications et restrictions qui pouvait nous être imposé avec le Covid (port du masque, piste de danse interdite, ...)

Lors d'une conversation téléphonique avec notre prestataire "Sons et Lumières", il nous a précisé qu'il ne nous remboursera pas l'acompte de 200€ payé car dans le contrat il est stipulé que si nous annulons il ne nous rembourse pas.

Idem pour le traiteur mais lui nous propose de garder cette argent (1500€) sous forme d'avoir à réutiliser pour un autre évènement.

J'aimerais savoir si nous avons un recours légal pour ces 2 situations car nous annulons à cause d'un cas de force majeur (Covid) ?

Merci d'avance pour vos réponses

1 réponse

Messages postés
48280
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2020
591
Bonjour,

Notre premier ministre a donné les règles du jeu cet après-midi :
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/10/15/covid-19-peut-on-prendre-le-train-qui-est-concerne-faut-il-une-attestation-24-questions-sur-le-couvre-feu-et-l-etat-d-urgence-sanitaire_6056164_4355770.html#recherche=f%C3%AAte_
[Il]  a annoncé que les fêtes de mariages, comme toutes les fêtes privées organisées dans des salles des fêtes, polyvalentes ou autres salles recevant du public, étaient désormais interdites sur l'ensemble du territoire. En revanche, la célébration des mariages civils (en mairie) ou religieux (dans les lieux de culte) reste possible, dans le respect des mesures barrière (port du masque, un siège sur deux, etc.).


Les gens qui se battent peuvent perdre. Les gens qui ne se battent pas ont déjà perdu.
(Bertolt BRECHT)
Dossier à la une