Crédit sans apport pour rachat d’un commerce

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 14 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2020
-
 gitane2229 -
Bonjour nous souhaitons avoir des conseils pour le rachat d’un commerce qui fonctionne super bien le vendeur souhaite partir en retraite en nous formant et en nous présentant à tous ces clients avant de partir. L’entreprise est plutôt bien placée et il ne restera plus que lui en 2021 dans sa branche.Le problème pour nous et le financement car nous n’avons pas d’apport hors mis des biens immobiliers sans crédit.Avez vous des conseils des banques ou des courtiers à nous proposer ou d’autres solutions merci d’avance pour toutes aides que vous pourrez nous apporter.

2 réponses

Bonjour.

Côté financier, sans aucun apport de votre part, cette situation représente un gros handicap. Vous aurez à argumenter votre cas auprès du prêteur.
Les garanties prises par un banquier sont nombreuses. Nantissement du fonds de commerce. Hypothèque sur vos biens immobiliers autres que la résidence principale. Si le montant emprunté est conséquent (plusieurs centaines de milliers d'€), examens approfondis de l'état de santé tels que analyses de sang (prises en charge par l'assureur).

Suivant vos parcours professionnels et les entretiens avec les banquiers, ceux-ci évalueront vos capacités et aptitudes à gérer votre commerce. Eviter d'y aller "les mains dans les poches" ; Tout ça se prépare. Vous présenter tous les deux.

Ce type d'emprunt est amortissable sur 7 années.

Dans votre dossier, demande des 3 ou 6 derniers mois des relevés bancaires. Outil précieux pour le prêteur.

Prix d'acquisition du fonds et documents à réclamer au vendeur :
- 3 derniers bilans et comptes de résultats.
- 3 dernières balances générales.
- détail des immo et amortissements chez le vendeur.
Munis de ceux-ci, consulter un centre de gestion ou un expert comptable. Ce professionnel saura vous donner la fourchette (mini et maxi) du prix de ce fonds.
Fourchette basée sur les stat de commerces similaires et les chiffres chez le vendeur.
Dans votre dossier de demande de financement : budgets prévisionnels sur vos 3 premières années.

Suivant votre situation professionnelle actuelle de l'un et l'autre, voir si vous êtes éligibles aux "aides" création-reprise d'entreprise.

Voilà pour un début.
Messages postés
20076
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2020
7 629
Si ça ne vous effraie pas d'être à la rue si le commerce ne fonctionne pas 'si bien que ça', ou tout simplement si vous ne savez pas gérer une entreprise (ce qui est un vrai métier à part entière), il suffit de prendre des hypothèques sur vos biens immobiliers.

Mais vu les risques, il faut être sur de ce que vous faites.
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 14 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2020

Bonjour oui nous sommes sûre que cela fonctionnera mais on ne trouve pas de courtier en crédit hypothèque ni banque merci d'avance
>
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 14 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2020

Les acquéreurs de fonds entreprennent leurs démarches eux-mêmes (sans passer par des courtiers) auprès des banques. L'intuitu personae pèse beaucoup dans la balance.
Dossier à la une