Droits de succession / Belgique

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 13 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2020
-
Messages postés
34511
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2020
-
Bjr, n’existe-t-il pas un délai minimum entre 2 décès de parents pour que la taxation suite au premier décès ( mai 2018) et le second ( avril 2020) ne face pas comme un doublon?
Notre Papa est parti en premier et ensuite notre Maman. Notre Maman a payé des droits suite au décès de son époux et à présent nous devrons payer suite au décès de notre Maman.
Merci de vos éclaircissements.

1 réponse

Messages postés
34511
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2020
14 170
pour que la taxation suite au premier décès ( mai 2018) et le second ( avril 2020) ne face pas comme un doublon?
En Belgique comme en France, chaque succession est indépendante.
La succession de chaque époux donne ouverture à un impôt de succession selon la valeur du patrimoine recueilli par son (ou ses) héritier.
Il n'y a donc pas une double taxation.

Notre Maman a payé des droits suite au décès de son époux et à présent nous devrons payer suite au décès de notre Maman.
Cela se passe dans tous les couples.
Sauf accident, les époux ne décèdent pas le même jour au même instant.
Le survivant supporte les frais de la succession de son défunt conjoint.
Ensuite les héritiers du conjoint survivant les paient lorsqu'ils recueillent sa succession.

Et si les époux devaient décéder au même instant, les enfants héritiers supporteraient les droits et frais de succession pour celle de chacun de leurs parents.
Dossier à la une