Modification amiable garde : dangereux?

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 11 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 octobre 2020
-
Messages postés
161
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
-
Bonjour à toutes et à tous,

J’ai obtenu la résidence habituelle de mon fils à mon domicile il y a 5 ans. Il va chez son père 1 we/2 et 1 mercredi/2. Séparation houleuse + difficultés relationnelles avec le père depuis le jugement. Ce dernier ne vivait pas dans la même ville que moi jusqu’à présent ( il habitait à 100 kms de mon domicile) et a déménagé en septembre 2020 dans la même ville que moi pour se rapprocher de son fils et par commodité aussi. Il m’a demandé à modifier à l’amiable les modalités de garde. Etant opposée à la garde alternée ( père fréquemment absent pour raisons professionnelles, peu de suivi scolaire…), je lui ai toutefois accordé de prendre notre fils en continu du vendredi soir au mercredi soir 1 semaine /2, afin « d’apaiser la situation », éviter un nouveau contentieux et permettre à mon fils une relation plus stabilisée avec son père, sous réserve que tout se passe bien ( santé, résultats scolaires, etc…).
Il m’a par ailleurs indiqué que le fait de déménager prouve qu’il est un « bon père » et que s’il veut il obtiendra facilement la garde alternée. Comme s’il voulait jouer en « 2 coups ».
Ces nouvelles modalités de garde sans formalisation écrite sont elles risquées pour moi? Peut il enquiller si c’est son projet réel, sur 1 demande de garde alternée auprès du JAF car c’est un vrai tordu?
Je précise qu'il ne me verse aucune pension alimentaire.
Nous devons démarrer ces nouvelles modalités de garde en novembre 2020.
Merci pour vos réponses

3 réponses


bonjour
ce droit de garde initial a t il été ordonné par un juge aux affaires familiales(JAF)? si oui restez en là... respectez ce jugement et dites au père que si il veut changer le droit de garde il doit en faire la demande au JAF...ce n'est pas parce qu'il demandera un changement du droit de garde qu'il l'obtiendra ... il ne suffit pas de demander, il faut argumenter sa demande ... et vous aussi vous pouvez argumenter

si il n'y a eu aucun jugement par un JAF il est urgent de prendre rendez vous pour établir un droti de garde officiel que vous respecterez à la lettre
souvent dés qu'on lâche "du lest" l'autre personne en profite pour demander plus....
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 11 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 octobre 2020

tout d'abord je vs remercie d'avoir pris le temps de me répondre.
le jaf avait ete saisi en la forme des référés à l'époque, donc j'ai bien un jugement.
Dans l'intérêt de mon fils, et j'insiste bien là dessus, j'assouplie les modalités de garde. Si j'observe des dérives ou des menaces de la part du père, je reviendrai au mode de garde tel que défini dans le jugement, puisque notre accord est oral. Libre au père de saisir le JAF pour demander la garde alternée et chacun comme vs le rappelez argumentera...l'idée est d'abord de passer par un mode amiable en proposant un temps prolongé chez le papa ( vendredi soir au mercredi 19h , 1semaine/2, plutôt que vendredi soir-dimanche 19h et mardi soir- mercredi 19h 1 semaine/2) qui serait un compromis entre le mode de garde actuel et la garde alternée à laquelle je m'oppose totalement ( et qui est je le pressens le but ultime de la "manœuvre" du père).
bonne soiree
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
2
Les parents peuvent toujours s entendre sur les modalités de garde à l amiable mais à tout moment on peut revenir au jugement car c'est lui qui dicte les règles de prime abord.
Par contre le père peut faire une requête auprès du JAF s'il veut changer le jugement initial. Mais ce n'est pas pour cela que ce quil demande lui sera accordé. Le juge regarde toujours l intérêt de l enfant "normalement"
Messages postés
161
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
64
Bonjour! Dans ma famille, un couple est dans le même cas. Il faut savoir que si les parents peuvent s'entendre à l'amiable pour modifier ce qui a été défini par jugement, le parent qui a légalement la garde pourra toujours faire marche arrière et exiger le retour de l'enfant. Et là, rien ne dit que cela se fera encore à l'amiable... Tant qu'à faire, si le père et vous êtes d'accord sur une modification, autant la faire valider par le JAF. Cela évitera tout revirement de situation dont l'enfant pourrait avoir à pâtir.
Dossier à la une