Heritage : Le notaire crédite le compte bancaire du défunt

Signaler
-
Messages postés
9464
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
-
Le comptable travaillant chez le notaire chargé de régler la succession se trompe de compte bancaire :
Le virement (environ 100 000 €) a été fait par erreur sur le compte de la personne décédée.

Nous nous apercevons de cette erreur de virement et en avertissons immédiatement le comptable et le notaire.
Cela fait 1 mois que la succession a eu lieu et nous attendons toujours ce virement. Le notaire refuse de nous faire ce virement avant d'avoir récupéré la somme sur le compte de l'étude.

Cela fait déjà 1 mois de retard pour ce virement.

Trouvez-vous l'attitude de ce notaire convenable ?
Que nous conseillez- vous ?

3 réponses

Bonjour
C"est tout à fait normal;d'autant que ce compte devrait être bloqué ou fermé, d'où une procédure plus longue. Ce n'est pas de l'épicerie...il y a des procédures à respecter.
? Je ne comprends pas votre réponse...
Que trouvez- vous tout à fait normal ?
Messages postés
13001
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
3 800
Trouvez-vous l'attitude de ce notaire convenable ?

Oui car il n'a pas le choix,

Par contre l'erreur est regrettable, mais l'erreur est humaine, seul celui qui ne fait rien ne fait jamais d'erreur.

Une erreur certes, mais il n'y a quand même pas mort d'homme !!!!
Messages postés
9464
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
4 046
Il y a eu une erreur dans l'ordre de virement, c'est certes regrettable mais cela peut arriver.

Ensuite, le notaire ne peut pas faire l'avance de la somme, il doit attendre le retour des fonds sur son compte.

Par contre, un mois pour avoir le retour des fonds de la banque et le reverser au bon bénéficiaire, cela me semble long. Le délai est-il imputable à la banque qui n'a pas encore rejeté le virement ou au notaire qui tarde à traiter ses opérations comptables... Mystère...
Dossier à la une