Credit sur installation photovoltaique

Signaler
-
 AM33 -
Bonjour,
suite à la souscription en Décembre 2010, d'un crédit pour une installation photovoltaique en ces accords suivants :
22 500 Euros au TAEG de 5.72 sur 120 mois (soit jusqu'en Décembre 2020) chez SOFEMO (à l'origine).
Celui-ci est échéancé à 300.82/mois, soit un total de 36 098.40 Euros.

Il se trouve qu'au rachat de cette société de crédit par COFIDIS en 2017, les termes du contrat ont été modifiés sans mon accord signé, soit : TAEG de 6.26 qui prolonge le crédit de 12 mois ce qui amène le cout total à 39 708.24 Euros.
Soit une + value de 3609.84 Euros a ce jour.

Face à cette modification sans accord préalable, je souhaite connaitre les recours possibles pour faire valoir le contrat initial, celui pour qui je me suis engagé en 2010.

Merci de votre attention, cordialement.
Raphael

3 réponses

Bonjour,
Si j'ai bien compris, à l'origine ce crédit de 22500 devait être intégralement payé en 10 ans par 120 échéances de 300.82 soit un total de 36098.40. Dans ce cas, le taux était de 10.28%.
Il a été décidé de le prolonger d'un an, avec des échéances de 3609.84/12=300.82, même montant que les précédentes.
Dans ces conditions vous aurez payé 132 échéances de 300.82, ce qui représente un taux de 11.48% pour l'ensemble de l'opération.
Cela ne me paraît pas cohérent, pourriez vous revoir les termes de votre contrat de 2010 ainsi que de l'avenant de 2017 et en particulier les tableaux d'amortissement ?
Cordialement.
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2020

Bonjour, en vous remerciant de votre attention, je vous confie que je n'ai rien signé de modificatif en 2017, la société COFIDIS ne nous a adressé qu'un seul courrier le 20 janvier 2017, nous signifiant la reprise de notre credit, ainsi que l'échéancier allant au 06/12/2020.
Le fait d'avoir toujours la meme somme prélevée chaque mois ne nous a pas alertés outre mesure.
C'est par vérification ce jour, à l'approche du terme du contrat initial, que je me suis aperçu de la situation : restant 14mois à ce jour, jusqu'à decembre 2021.
J'ai contacté une conseillere ce matin, elle devait m'adresser le dit-contrat par mail dès 9h30 : je l'attends toujours...
>
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2020

On verra donc suivant la réponse de Cofidis.
Je ne vois pas pourquoi une société de crédit aurait "allongé" un contrat qui se déroulait normalement, sans impayés, et cela sans signature d'un avenant.
D'ailleurs, en 2017 Cofidis vous confirmait seulement les termes du contrat en cours, devant se terminer fin 2020. Quel document reçu par la suite indique que le contrat court jusqu'à fin 2021 ?
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2020
> AM33
Juste un courrier notifiant l'echéancier. C'est en me connectant ce matin que je me suis interrogé sur mes échéances en cours, soit 14 mois au lieu de 3 donc...
J'attends donc leur courrier et découvrirai les raisons.
Merci
Bonjour,
Toujours pas de réponse de Cofidis ?
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2020

Bonjour, mail reçu hier fin d'apres-midi me rappelant que les credits sur installation photovoltaïque avait pour particularité de demarrer 6 mois apres signature.
Lors de mes verifications, j'avoue avoir omis cette particularité qui se traduit par ce décalage dans le temps.
Merci de votre attention et désolé d'avoir été un peu trop impulsif sur la situation
Cordialement
Bonjour,
Je revois donc mes calculs. Si la première échéance était payée le 31/01/2010 et la dernière le 31/12/2020, soit 120 échéances de 300.82, le taux ressortirait à 10.28% comme indiqué dans ma première réponse, donc loin du taux de 5.72% figurant dans votre premier post.
Si les échéances étaient mises en place 6 mois après le déblocage des fonds, ce contrat devrait donc se terminer fin juin 2021 et se composerait en fait de 6 échéances égales à 0, de janvier 2010 à juin 2010, plus 120 échéances égales à 300.82.
Dans ces conditions le taux ressortirait à 9.19%, également éloigné du taux de 6.26% annoncé.
Je ne vois pas bien comment ont été déterminés ces taux de 5.72% et 6.26%.
Sauf erreur et si j'ai bien compris le problème.
Cordialement.
Messages postés
18194
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 octobre 2020
4 284
Bonjour

il y a le taux annoncé et puis s'y rajoutent les assurances ( et c'est là que les établissements "" se goinfrent "" )
>
Messages postés
18194
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 octobre 2020

Certes, mais pas dans ces proportions. Il faudrait voir tout le dossier, le contrat et les tableaux d'amortissement d'origine.
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2020

... toujours dansxla précipitation de lecture, selon leur explication, j'ai confondu 'Taux nominal' et TAEG... décidément trop impulsif de ma part sur le coup.
En tt cas, encore merci !
>
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2020

A mon avis, ce n'est pas cela qui explique la différence. L'assurance est-elle comprise dans les 300.82 ? De combien est-elle ?
Dossier à la une