Accumulation d’impayée de credit sans avis de la banque

Signaler
-
 Komar -
Bonjour,

Je suis actuellement en litige avec ma banque au sujet du remboursement de mon crédit immobilier.

Le remboursement de mon crédit était verser de manière automatique depuis une autre banque.

Malheureusement, le paiement automatique a été stoppé à cause d’un bug. Et j’ai constaté le désastre plusieurs mois après.

De ce fait, j’ai plus 8 mois d’impayé de crédit immobilier.

Le problème, c’est que ma banquière ne m’a jamais avisée de la situation, alors que nous étions en contact pour un autre sujet. Aucun courrier de ne m’a été adressé.

De plus, sur mon compte en ligne de ma banque, a aucun moment indiqué que je suis en retard de paiement de mon crédit.

Je me demande, quelles sont les mentions légales des banques pour aviser les clients qu’ils sont en retard de paiement, et par quel moyen ainsi que le délai dès le premier impayé.

Merci d’avance pour votre aide.

3 réponses

Bonjour.

Il vous appartenait de vérifier vos comptes. Le banquier prêteur ne peut être responsable.
Après un virement qui régularisera les 8 mensualités, il vous restera à payer les intérêts de retard.

Voir auprès de la banque émettrice des virements ce qui s'est passé. Peut-être auriez vous un recours de ce côté, en prouvant leur défaillance ou erreur.

Cdt
Il semblerait donc que la banque devant faire les virements ne les a pas faits, que la banque supposée les recevoir n'a pas vérifié ni réagi et que notre ami Dental n'a pas beaucoup, en 8 mois, vérifié ses comptes. En résumé, les torts sont partagés. Après régularisation des impayés, les banques pourraient laisser tomber les intérêts de retard et autres frais...
Bonjour,
En effet, c'est fâcheux. Dans l'immédiat, le mieux serait de demander à la banque qui détient les fonds de faire un virement de toute urgence à la banque qui vous a consenti le crédit immobilier, des huit mois d'échéances impayées.
Après il sera temps de chercher le pourquoi et le comment de ce loupé...
Cordialement.
Bonjour,

La mention légale est simple : la banque s'est engagée à payer des fonds (ce qu'elle semble avoir fait), et de votre côté vous vous engagez à payer à date fixe, fixée au contrat. Et ici, je ne vois qu'une seule personne en faut : vous. Voyez donc avec l'organisme prêteur dans quelle mesure, avec paiement immédiat de la somme due, vous pouvez échapper aux frais de retard prévues au contrat.
Dossier à la une