Transfert de droit de propriété

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
-
Messages postés
34321
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
-
Bonjour,
Mon épouse et moi sommes propriétaires d'une maison. Je voudrais, afin qu'elle bénéficie des pleins droits sur cette maison après mon décès, lui transférer mes droits de propriétés.Est-ce possible ?

Merci

7 réponses

Messages postés
34321
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
13 927
je me pose quand même une question : si le décès d'un conjoint survient alors que les enfants sont encore mineurs les biens du conjoint survivant sont donc figés ?
La législation ne fait pas de différence entre les majeurs et les mineurs.
Dans le domaine successoral, la seule référence demeure le lien de parenté existant entre le défunt et ses héritiers.

Les biens ne sont pas figés.
Tout au plus, lorsque les enfants sont mineurs il n'est pas possible au parent survivant de vendre sans l'accord du juge des tutelles.
Ce sont des démarches complémentaires à accomplir.

En principe, le notaire appelé à rédiger l'acte de vente les prend en charge.
Son audience auprès du magistrat porte + que celle d'un particulier, le dialogue s'opèrant entre 2 professionnels du Droit.

Dès lors que ce conjoint survivant excipe un motif fondé, le magistrat veillera essentiellement à protéger les intérêts du mineur en n'autorisant la vente qu'après une évaluation en adéquation avec les tendances du marché immobilier et à l'investissement des fonds dans projet sûr.
Messages postés
34321
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
13 927
.Est-ce possible ?
Bien sûr.
Votre notaire vous proposera soit un testament, soit une donation au dernier vivant en fonction de votre situation familiale.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020

Nous avons trois enfants qui sont donc héritiers du premier rang. Dans ce cas précis est-ce le testament qui permet ce leg ? Et la réciprocité est-elle envisageable c'est à dire un testament chacun qui léguerait la maison à l'autre ? Tout ceci bien sur pour conserver l'entière jouissance, la vendre par exemple, sans avoir l'autorisation des héritiers.
Messages postés
34321
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
13 927
Nous avons trois enfants qui sont donc héritiers du premier rang.
La donation au dernier vivant est la solution.
Mais les enfants ne peuvent pas être privée de leur "réserve" des 3/4.

Tout ceci bien sur pour conserver l'entière jouissance,.........
Absolument.

.................... la vendre par exemple, sans avoir l'autorisation des héritiers.
Réponse négative.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020

Merci pour toutes ces précisions.
Messages postés
12912
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
3 712
afin qu'elle bénéficie des pleins droits sur cette maison après mon décès, lui transférer mes droits de propriétés.Est-ce possible ?

Non ce n'est pas possible, dès lors que vous avez des enfants, ceux ci sont héritiers réservataires, vous ne pourrez donc pas transférer la totalité des droits à votre épouse.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020

Merci pour votre réponse, mais je me pose quand même une question : si le décès d'un conjoint survient alors que les enfants sont encore mineurs les biens du conjoint survivant sont donc figés ?
Dossier à la une