Carte de paiement à autorisation systématique ( CPAS ) & frais de commission

Signaler
-
 Gwennael -
Bonjours.
J'ai une carte de paiement à autorisation systématique ( CPAS ) et ma banque veux me réclamer des frais de commission pour avoir dépasser mon découvert autorisé (de 0€).
J'ai choisie une tel carte, car la banque dit que l'on ne peu pas avoir de tel frais avec et qu'on ne peu dépasser le découvert autorisé, puisque le solde est systématiquement interrogé.
Puis-je me retourner contre ma banque, si elle refuse d'annuler les frais?

Ne serais-ce pour publicité mensongère et trompeuse, puisque ils affirment que la carte "permet de ne pas engager de dépenses au-delà du solde disponible sur le compte".

Suis-je également "obligé" d'effectuer tout les recours non légaux (conseillé > service client > médiateur de la banque), avant de chercher à les poursuivre en justice pour cela?

2 réponses

Bonjour,

La carte ne vous permet pas en effet d'être à découvert.

Par contre si vous gérez mal votre budget et qu'un prélèvement se présente, vous pouvez vous retrouver en négatif et avoir des frais.

Ceci n'a rien à voir avec la carte.
C'est belle et bien la carte. C'est ce que m'as dit le service technique de ma banque. C'est exeptionel.

L'opération de virement, qui date du 27, à était effectuer sans grande raison, le 28, le jour où j'ai payé un médecin qui m'as demander de le payer (alors que je suis à la CMU et qu'il n'en as pas le droit).
L'oppération qui arrive après, c'est belle et bien le payement et pas le virement.
Si l'opération de virement avait était écrite à temps sur mon compte cela n’aurait pus arrivé.

En attendant, une carte qui ne permet pas d'être à découvert, ce n'est pas une carte qui exceptionnellement peut faire passé à découvert.
> Gwennael
Ce n'est pas la faute de la carte mais du virement.
Lorsque la carte a interrogé le solde du compte, le solde était suffisant, elle a donc accepté le paiement.

La carte ne peut pas deviner qu'un virement partira le lendemain.

Le virement est ensuite parti le lendemain, et au moment où le montant de l'achat carte a été débité, le solde est passé en négatif.

En expliquant la situation à votre conseiller, il annulera sûrement les frais.

Pour votre dernière question, vous êtes obligé de suivre le parcours classique : lettre recommandée au service réclamation puis médiateur ensuite si réponse non satisfaisante.

En sachant que la commission vous coûtera probablement 8 euros, mieux vaut obtenir une ristourne du conseiller vu le prix d'une LRAR et du temps que vous allez y passer.
Mon soucie, au delà de la "ristourne" qui est la moindre des choses, c'est que ceux qui n'osent pas réclamer cette "ristourne" se font tout bonnement avoir par une publicité qui, si elle n'est pas mensongère, induit le consommateur en erreur, histoire d'augmenter la moyenne de frais bancaire par compte... Chez des clients déjà jugé fragile ou ayant demandé à bénéficier de cet outil de gestion de compte présenté comme empêchant d'avoir à payer des frais de commissions.
Les 8 euros ne réparent pas le préjudice de la pub mensongère ou trompeuse, le système de vérification n'est pas infaillible.
Il faudrait précisé "sous réserve d’opération en cours" au moment où l'on nous vend la carte pour ne pas induire en erreur les clients.

Merci pour les réponses en tout cas.
Dossier à la une