Interphone

Signaler
-
Messages postés
24446
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2020
-
Bonjour
Depuis quelques jours, un sujet sensible anime la copropriété. Voici l'exposé de la situation:
A l'extérieur de l'immeuble sont présents un clavier à code avec un vigik et un haut parleur pour interphone. Cet équipement est hors d'âge.
Apparemment, 6 copropriétaires sur 20 bénéficient de l'interphone chez eux ou du câblage: celui ci n'a pas été installé par la copro mais financé à titre privé par les 6 personnes concernées.
Depuis des années, cet interphone permet aux visiteurs d'appeler les 6 personnes, mais ces 6 personnes ne peuvent plus ouvrir la porte depuis chez eux.

Voilà quelques semaines, une touche du clavier est tombée HS ( le chiffre 2): impossible de taper le code d'entrée
(contenanr un 2), mais possibilité d'appeler les gens via l'interphone ( aucun copro n'a de 2 dans l'indicatif d'appel). Ce clavier est obsolète et impossible de changer le code ( par un nouveau sans le chiffre 2!).

Certaines personnes (dont certaines âgées) -ne peuvent désormais plus communiquer simplement le code à leurs visiteurs pour ouvrir la porte
-ne peuvent pas ouvrir la porte à distance (depuis des années).
-sont obligées de se déplacer pour ouvrir à leurs visiteurs (le seul accès à l'immeuble étant possible par clef ou vigik désormais).

Questions: l' interphone ayant été historiquement financé à titre privé, mais le clavier servant à toute la copro, à qui revient le financement de cet équipement (la copro? les 6 copropriétaires ayant l'interphone?)
Comment régler le problème et quand (avant/Après AG)?

Merci pour vos conseils

1 réponse

Messages postés
24446
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2020
9 642
Bonjour,
Le syndic doit demander un devis pour remplacement à l'identique du clavier à code. L'interphone est à financer par les 6 propriétaires.. mais : ont-ils bien obtenu l'autorisation de l'AG ? Sinon : c'est démontage à leurs frais !
Autre option : faire voter en AG une installation générale plus moderne avec clavier à code+interphone pour l'ensemble des logements.
Merci pour votre réponse.
Rien ne figure sur les AG, mais un membre du CS nous affirme que ces 6 copropriétaires ont eu l’accord oral de la copro dans les années 80...
Le coût de l’interphone est exorbitant (environ 5000€). Certaines de ces 6 personnes peuvent-elles, dans l’hypothèse où elles devraient elles seules payées, refuser de remplacer l’interphone ou à ton obligation de le réparer/changer?

Une des copropriétaires a saisi un avocat qui a fait un courrier au CS et au Syndic (qui se disent non concernés par ce problème qui concerne selon eux seulement les 6 copropriétaires ayant l’interphone).
En l’état actuel, il me semble difficile d’attendre l’AG la fin du mois d’octobre pour proposer à l’ensemble de la copro le financement d’un nouveau dispositif...
Et il est hautement probable que les 6 refusent de payer 5000€ pour un tel dispositif dont certains (au cours des années et des ventes successifs) ont sûrement conservé le câblage mais n’ont plus de récepteur..
Messages postés
24446
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2020
9 642 > Steto
Votre réponse est confuse. L'interphone est privatif à ces 6 ils se débrouillent avec. En plus un accord oral (de qui exactement ? ) n'a AUCUNE valeur juridique. Donc le syndic peut même tout démonter et basta.
Par contre le digicode doit être remis en service et ce n'est pas 5000 euros. Et pas besoin d'attendre l'AG : le syndic peut faire l'ordre de service pour une réparation de ce type.
>
Messages postés
24446
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2020

Excusez moi: le DIGICODE est de l’orde de 800€ et le CS n’a pas l’intention de le changer, argumentant que même sans code, le vigik et des clefs suffisent.
L’interphone lui est de l’ordre de 5000€. Et aux dires de l’entreprise qui est passée, changer l’interphone=changer le clavier et vice-versa
car les équipements sont obsolètes.
Très clairement, les 6 personnes concernées ne paieront pas 5000€ pour remettre l’interphone.
Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’un accord oral n’a aucune valeur; il s’agit de choses mises en place il y a 40ans avec, vous l’imaginez, de nombreux changements de syndics et un formalisme plus que moyen.
Le CS propose que les 6 personnes payent le changement d’interphone à leur frais, mais ceci ne fait pas l’unanimité parmi ces 6. De plus 1 parmi les 6 fait appel à un avocat pour gérer ce problème.
La situation est très confuse.
Je ne pense pas que l’on puisse contraindre ceux parmi les 6 qui ne le veulent pas, à réparer cet interphone. La seule solution rapide à mon avis est de faire payer l’interphone à ceux parmi les 6 qui sont prêts à en financer l’intégralité; les autres « abandonnant«  l’interphone.
Je vous remercie encore pour votre implication
Cdt.
Messages postés
24446
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2020
9 642 > Steto
Cet affaire d'interphone, même si ancienne est de l'ordre privatif ! Donc le CS ne peut rien imposer.
Il faut séparer le problème de l'interphone (qui ne sert et n'appartient qu'à ces 6 : laissez les se débrouiller) et le digicode.

Le CS "n'a pas l'intention" ? Ce n'est pas le CS qui décide c'est le syndic qui doit entretenir et réparer les dispositifs communs. Tout copropriétaire peut le mettre en demeure. même pour 800 euros (d'ailleurs c'est rudement cher pour un digicode ...)

Le CS devrait plutôt étudier (tranquillement et sans pressions) les différentes solutions pérennes à proposer pour la prochaine AG.
Dossier à la une