Elle voit son homme avec ses filles,

Signaler
-
 Lectoure -
Bonjour.

Je suis en rupture avec ma compagne qui m'a trompé pour une autre homme.
Nous ne sommes pas encore séparés de fait puisque la maison familiale n'est pas encore vendue.
Nous avons 3 enfants.
Ce qui m'ennuie, c'est qu'elle voit son homme avec les filles, 8 et 11 ans (elle le faisait déjà avant l'officialisation de l'infidélité) et elle prévoit déjà de partir 2 semaines en août en les emmenant également sans m'endemande mon avis ou consentement.
Est ce normal ? Est ce légal ? Le cas échéant, quels recours ai-je ?

Merci par avance pour votre éclairage.

1 réponse

bonjour
si vous n'etes pas mariés il n'y a aucun devoir de fidélité
s'il n'y a pas de jugement elle fait ce qu'elle veut... et vous aussi
Bonjour Perle.
Merci pour votre réponse.
Donc je peux emmener les enfants en vacances 1 jour avant sans demander l'avis de leur mère et les ramener quand je veux... la justice n'aura rien à dire; aucun chef d'accusation, juste éventuellement une prise en compte de ce fait si nous nous retrouvons devant un juge le jour où nous aurions à débattre sur la garde des enfants.
Tout a fait
Ceci dit demandez rv au jaf au plus vite pour établir vos droits respectifs
Attention SEUL LE BIEN ETRE DES ENFANTS sera pris en compte
Les histoires de tromperie le jaf s'en fiche ce n'est pas de son ressort
> Lectoure
Bjr Lectoure, Pierrecastor.
Merci pour vos conseils.
J'ai entre temps eu l'avis d'un avocat qui me conseille de commencer à constituer des preuves... Pour lui, effectivement ma compagne peut aller voir son homme avec les enfants car la loi ne l'en empêche pas mais par contre, il y a un risque affectif pour l'enfant vu que nous ne sommes pas encore séparés de fait.
> Er
Il a raison
Les enfants ont l'âge d'être entendus ...mais que ce soit LEURS paroles et pas ce que VOUS leur avez dit de dire!
Plus vous dédramatiserez la situation plus le jaf vous en saura gré
Messages postés
36845
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 août 2020
2 460 > Er
Exactement, sans jugement, chaque parent fait ce qu'il veux, mais les abus peuvent êtres pris en compte par le juge dans l’établissement du jugement.
Dossier à la une