Age de choix pour ne plus rendre visite a l'autre parent

Signaler
-
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021
-
Bonjour,
Ma fille de bientôt 17 ans ne souhaite plus aller systématiquement chez son père. Actuellement 1 week-end sur 2 et moitié des vacances. Ils ont une relation tendue et c'est un rapport de force permanent. Je lui ai expliqué qu'il a l'autorité parentale comme moi et qu'elle n'a donc pas le choix d'y aller. Mais ce n'est plus un moment de plaisir quand elle retrouve son père. Elle souhaite avoir le choix de décider à chaque fois si elle y va ou pas et je ne sais pas quand elle pourra avoir ce choix. Pouvez-vous m'éclairer s'il vous plaît ?

1 réponse

Bonjour

A sa majorité.
>
Messages postés
31737
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 juin 2021

oui l'enfant peut de lui même interpeller le JAF ou un avocat qui est gratuit pour les mineurs
Messages postés
31737
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 juin 2021
1 616 > Armelle
donc la solution c'est le JAF
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021
12 677 >
Messages postés
31737
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 juin 2021

ou la patience... parce que saisir le JAF peut prendre plusieurs mois, voire 1 an ...
Messages postés
31737
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 juin 2021
1 616 >
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021

même si c'est un mineur qui demande ? y'a pas une certaine priorité ?
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021
12 677 >
Messages postés
31737
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 juin 2021

xplom : les juges sont déjà débordés en temps normal... là avec le retard accumulé, c'est encore pire. Il n'y a pas de priorité, surtout qu'elle est majeure dans peu de temps.

Autre piste : l'émancipation de la demoiselle (si les critères sont réunis) et elle devient "majeure" immédiatement !