Création entreprise après le covid

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020
-
Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020
-
Bonsoir à tous ,
J’aimerais vos avis svp.
Je suis dans la restauration depuis 17 ans, directrice de resto depuis 10 ans . J’aimerais reprendre un resto qui vient de mettre la clé sous la porte , en partie à cause du covid et aussi , je pense, à une mauvaise gestion .
La première de mes questions est, est-ce qu’une banque prêterait 150 000 € avec seulement 7 000€ d’apport ? ( en temps normal et par les temps qui courent )

Ce resto est très bien situé avec très peu de concurrence donc je me dis que c’est une « affaire » mais en ces temps compliqués c’est difficile de se projeter vraiment .
Je ne sais pas si les gens seront prêts à reprendre une vie normale après tout ça . Certes, les gens sont allés, assez rapidement, dans les magasins, mais qu’en sera t’il des restos ?
Est-ce que vous pensez que les banques vont être plus frileuses à prêter ou est-ce qu’au contraire tout va se mettre en place pour relancer l’économie et la création d’emploi?
On ne connaît pas l’avenir donc il n’y a pas de vérité absolue, mais je suis curieuse d’avoir vos avis concernant l’après covid .
Vous mêmes, allez vous consommez comme avant ?
Merci pour vos retours .
Sophie

1 réponse

Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020
9
il y a très peu de chances qu'une banque vous prête de l'argent pour un secteur aussi risqué que la restauration. c'était déjà le cas avant le coronavirus, ça l'est encore plus maintenant.

les banques s'attendent à des pertes énormes pour des prêts en cours que les entreprises qui vont faire faillite ne pourront plus rembourser.
elles ne vont donc pas encore se lancer dans des prêts aussi risqués.

les banques prêtent à des sociétés déjà en place depuis longtemps, qui ont un chiffre d'affaire et un bénéfice régulier, ceci pour minimiser les risques. Il faut donc pouvoir présenter un bilan de plusieurs années antérieures.

la seule solution serait une hypothèque sur une maison : si vous avez une maison qui vaut plus de 150000 euros, la banque vous prêtera la somme demandée car elle sait que si vous vous plantez (si qui risque fort d'arriver par les temps qui courent) alors elle saisira votre maison et la vendra.
Dossier à la une