Ouverture de contrat par ma banque sans mon accord

Signaler
-
Messages postés
1389
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2020
-
Bonjour,
Il y a 2 ans j'ai contacter par telephone ma conseilliére (CIC) pour avoir une assurance responsabiliter civil (je croyer en avoir besoin pour passer le permit de conduire) elle me dit que je doit prendre une assurance habitation pour ça et m'envoie tout les document que je doit renvoyer signer. Apres m'etre mieux renseigner je me rend compte que je n'en est pas besoin pour passer le permit et de toute facon a ce moment j'habiter chez ma mere donc je n'ai pas besoin non plus d'assurance habitation. Donc je ne signe pas les papier et je ne les renvoie pas. Le temps passe et apres quelque probleme avec ma banque je descide d'ouvire un autre compte au credit agricole et je ne ferme pas mon compte au CIC par feigneantise et j'ai laisser un peut d'argent dessut en me disant que comme sa je ni toucherai pas... Seulement il y a quelque jour je me reconecte a mon compte CIC et je me rend compte qu'il mon debiter 48€ par an depuit 2 ans pour une assurance habitation a l'adresse d'un appartement que je n'habite plus depuis longtemps et auquelle j'ai resillier le contrat d'assurance quand je l'ai quitter. J'en deduit donc que m'a conseilliére a ouvert un contrat a mon nom, sans mon autorisation, pour un appartement que je n'habite plus. Je vais donc prendre rdv avec ma conseilliére pour tirer ça au clair. Mais j'aimerait vous poser quelque question avant pour me preparer au mieu a ce rdv.
Que pourait-je attendre en terme de remboursement?
Esque ce qu'elle a fait est illegale?
Puis-je pretendre a un dedomagement?
Devrai-je porter plainte?

J'esper avoir etait asser clair mais je me tient a votre dispositions si vous avez besoin de plus de precision.
Merci d'avance!

1 réponse

Messages postés
1389
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2020
487
Bonjour,

Après avoir fait cette mise au point, demandez le remboursement immédiat. En cas de refus, réitérez votre demande en récapitulant les faits par lettre recommandée avec accusé de réception et conservez une copie.
Dossier à la une