Retenue sur solde de tout compte

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mai 2020
-
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mai 2020
-
Bonjour,
Il y a quelques semaines j'ai renversé du café sur le connecteur de charge d'un des ordinateurs portables de l'entreprise dans laquelle je travaillais.
L'ordinateur fonctionne, mais ne se charge plus.
J'ai contacté des réparateurs informatiques afin de résoudre le problème (le pc étant trop vieux, et n'étant plus sous garanti), mais avec le confinement, aucun d'eux n'a pu prendre en charge le pc.
Aujourd'hui je ne suis plus dans l'entreprise (rupture conventionnelle prévue depuis des mois), mais lorsque je suis allé chercher mon solde de tout compte, il m'a été expressément ordonné de trouver un réparateur pour le pc sans quoi la somme d'un ordinateur neuf (1300€) ne me sera pas payé sur mon solde.
Pour le moment je n'ai donc reçu qu'un chèque du montant qu'ils me devaient moins les 1300€...
Est-ce légale ?
Merci

1 réponse

Messages postés
223
Date d'inscription
mardi 6 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
29
Bonjour, rappelez à l'employeur l'article L 1331-2 du code du travail et votre ex employeur cessera de vous importunez. Faites vérifiez également votre solde tout compte pour être bien sur qu'il n'a récupéra rien. Par contre, essayez de voir de votre coté quand même si vous pouvez lui trouvez quand même un réparateur de pc si vous êtes à l'origine du problème, juste par respect et moral.
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mai 2020

Je vous remercie beaucoup pour votre aide !
En ce qui concerne le réparateur, je leur en ais trouvé un, et il leur suffisait de le rappeler après le confinement, afin qu'il prenne en charge le pc.
Aujourd'hui ils m'obligent a m'en occuper alors que je ne suis plus dans l'entreprise.
Je vais donc essayer de leur communiquer l'article dont vous me parlez.
Dossier à la une