Agence voyage - Vols coronavirus

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 30 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2020
-
Messages postés
4818
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 juin 2020
-
Bonjour à tous,

Fin juin j´avais un voyage aux îles Azores (Portugal) de prévu.
En principe ce voyage ne pourra pas avoir lieu en raison des conditions actuelles.

Pour aller aux Azores nous avions réservé les vols aller et retour sur la plateforme de la compagnie TAP.
Mais concernant les vols entre les îles, nous étions passé par Last Minute (vols compagnie SATA) avec 3 réservations différentes (3 vols internes). C´est sur ces 3 réservations que j´ai des doutes et je souhaiterais vos avis.

Dans le cas où nous ne puissions pas nous rendre au Portugal (vol annulé).
Il est très probable que les vols internes réservés à travers de Last Miute puissent opérer étant au sein du même pays.

Ma question est la suivante:
Dans ce cas, puis-je demander le remboursement à l´agence de voyage en annulant de ma part les 3 réservations en raison de l´imposibilité par force majeure de me rendre sur le lieu de départ des vols?

Merci d´avance de votre aide.
Romain

1 réponse

Messages postés
4818
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 juin 2020
2 793
Bonjour,

La force majeure s'entend par l'impossibilité d'exécuter une obligation contractuelle (selon les différents critères que beaucoup connaissent désormais), vous ne pouvez pas l'invoquer car votre obligation contractuelle n'est pas de monter ni de pouvoir monter dans l'avion mais de payer pour les prestations.

La force majeure dans votre cas s'entend par l'impossibilité pour la compagnie aérienne d'exécuter son obligation (la prestation) si son vol est annulé. Si les 3 vols internes sont maintenus malheureusement l'issu semble plus compliqué. La compagnie effectuant ses 3 vols n'est pas responsable si vous pouvez venir ou non.

A voir avec les différentes positions prises éventuellement par le gouvernement ou le droit portugais.

Cordialement,
AN.Banker
Dossier à la une