Menace de mise à pied

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mars 2020
-
Svi_7076
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mars 2020
-
Bonjour, l'entreprise de mon conjoint lui fait faire des heures supplémentaires, travailler le samedi, ne respecte pas les 35h de repos consécutifs.
Mon conjoint est depuis plus de 10ans dans son entreprise.
Il n'ose jamais rien dire et n'ose pas en parler à ses chefs.
Nous sommes mutés dans moins d'un mois, et il a des congés en fin du mois de mars pour le déménagement.
Son chef lui a dit que s'il ne faisait pas les heures supplémentaires, il lui faisait sauter nos congés...
J'ai pris mon ordi et je leur ai pondu un mail... En restant factuelle, sur le cadre légal non respecté.
Suite au mail, son chef l'a appelé aujourd'hui le menaçant d'une mise à pied s'il ne retirait pas mes propos...
Hors c'est moi qui ai fait la "faute" non mon conjoint. A aucun moment il n'a été complice, j'ai souhaité faire ça pour lui rendre service et qu'il arrête de se faire marcher dessus.
Résultat ça se retourne contre lui.
Je pense qu'ils ont peur que mon conjoint les mettent au Prud'hommes car ça leur coûterait cher, donc pour éviter ça ils lui font peur.
Mon conjoint bien entendu a fait le mail que son chef lui a demandé en s'écrasant.
Je souhaite savoir qui est dans le faux, qui est dans le vrai... Je ne supporte pas qu'on ne le respecte pas depuis tant d'années et qu'en plus ils lui fassent un coup pareil.
Je vous remercie par avance pour votre aide, mon conjoint a très peur même s'il n'est pas celui qui a lancé la démarche et donc qu'il n'est pas le fautif..
Merci

1 réponse

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 5 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mars 2020

Voici le mail envoyé. X mon conjoint, y le chef, z l'entreprise


Bonjour,

Je me permets de vous contacter car nous sommes toujours sans retour de l'éventuelle aide au déménagement de la mutation.
À l'heure actuelle, x travaille un samedi sur deux pour les coupures chez z.
Mr y lui a demandé hier de faire des heures supplémentaires le soir sous peine de faire sauter nos congés de déménagement...

Je suis seule à m'occuper du déménagement de ce fait à la maison.
De plus m'occupe de notre bébé toute la journée car nous sommes en cours de procédure contre la nounou qui a maltraité les petits qu'elle gardait, elle a été arrêtée et est en asile psychiatrique à l'heure actuelle.
Je suis handicapée à 80% (dos et bras)

Je veux bien faire mon maximum, mais ce sont les parents de x qui ont 70ans et qui sont retraités agricoles qui font les allers retours d'Aveyron pour faire le déménagement comme x n'est pas disponible.

Sur la demande de Mr y , le cadre légal n'est plus respecté et je suis désolée mais je ne peux pas accepter plus de sacrifices.
Ma césarienne a lâché je suis sensée être hospitalisée pour qu'on me réouvre. Sauf que je ne peux pas. Il y a un moment la situation familiale doit être prise en compte.

Donc x travaille le samedi sans les 1,5jours de repos consécutifs obligatoires, il lui est demandé des heures supplémentaires qui seront (selon son chef) rattrapées à l'agence de Rodez. Hors avenant et agence différente, cela ne reporte pas les éventuelles heures à rattraper.
En conclusion: on nous refuse l'aide au déménagement qui normalement est donnée aux mutations, du coup ce sont 2 retraités et une handicapée qui se le font; on demande à x de travailler le samedi sans respecter son temps de repos légal, et là on lui demande des heures supplémentaires sous peine de faire sauter nos malheureux 4jours de congés pour déménager (soit dit en passant on change juste de région).
C'est injuste... X ne dit jamais rien, mais il y a un moment, il faut arrêter de profiter de sa gentillesse.

Cette démarche est motivée uniquement par moi-même, x n'en est à aucun moment au courant. Je souhaite juste qu'on respecte ses droits et qu'on ne lui fasse pas du chantage.

Je le mets en copie qu'il soit au courant de ma démarche.
Je sais que vous n'y êtes pour rien dans les décisions qui sont prises en dessous mais je sais que vous êtes celui qui va pouvoir trancher.

Merci beaucoup par avance pour votre compréhension
Bien cordialement
Dossier à la une