Harcelement moral au travail par des collègues [Résolu]

Signaler
-
Andy31200
Messages postés
86036
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 février 2020
-
Bonjour à tous,

je suis victime d'harcèlement moral au travail, cela va faire 2 ans et demi maintenant que ça dure.
Au début j'étais jeune je passais outre, sans me soucier des remarques, brimades et réflexions. Je vivais ma vie, mon travail je ne faisais pas attention à eux. Après 10 ans de travail, je tombe enceinte de ma première fille, malheureusement je perds mon bébé à 7 mois de grossesse d'une mort in utéro. Cette épreuve a chamboulé toute ma vie, accouchement, enterrement, baby blues, dépression : personne au travail ne comprenait que cette peine dure. Après quelques mois, je retombe enceinte de ma deuxième fille, je suis arrêté immédiatement pour motif grossesse à risque. Tout se passe bien, j'accouche prématurément mais d'un bébé vivant et en bonne santé. Je reprend le boulot après un congé mat de 2 mois et demi, j'ai fait le choix d'allaiter ma fille. Je demande donc à ma hiérarchie de me laisser tirer mon lait 2 fois par jour. C'est à ce moment là que tout commence, : on me charrie sur mon lait, sur le fait que je suis toujours entrain de tirer mon lait, on me met à la merci des secrétaires pour la clé de la pièce, bref on me complique la vie. Entre les hormones, la fatigue, mon vécue qui ressort tout cumulé c'est très dur à vivre. Je part en congé pour souffler, je reprend le boulot avec plus de motivation. Et des mes premières missions ça commence, (un service en particulier avec ses 4 responsables et un ouvrier en lien avec moi pour une mission) : je sers à rien, je vaux rien, je suis nulle, je suis jamais là... Dés que je commence un travail on trouve toutes les failles pour m'humilier devant tous le monde, que je n'ai rien dans la tête, que je fais que de la m****. Donc déjà j'ai l'agression frontale, mais aussi dans mon dos, il n'y avait que mon prénom à la bouche, tous le monde étaient au courant de ce que je faisais c'été une obsession. J'ai eu à plusieurs reprises des discutions concrètes avec eux, tranquillement, puis en m'énervant et pour finir en pleurant. Rien n'y fait !! Aucun changement, aucune réflexion sur mon mal être, se dire que ça va trop loin rien du tout. De plus, les autres employés me voient pleurer, entendent les remarques, son témoin de l'humiliation que j'endure aucun d'eux ne réagit.

C'était très dur pour, avec ce que j'ai vécue je suis devenu hyper sensible, je n'arrive plus à gérer mes émotions je fond en larme à la moindre remarque mais surtout ça me ronge, j'ai la boule au ventre, je pleurs sans arrêt au travail et à la maison, je n'arrive pas à passer à autre chose, je part travailler avec la gastro, j'ai perdu 15 kg, je ne dors plus, je me réveille en sueur de la peur d'allé travailler, bref je sombre totalement.

Un an après je tombe enceinte de mon troisième, mais avec l'angoisse permanente, les remarques, les humiliations en public, mes crises de larmes répété je fais une fausse couche.
Je suis à nouveau en arrêt 2 mois, je reviens en me disant (en mode bisounours) que les agents vont avoir du remord, se poser des questions sur leurs agissements, se dire que c'est à cause de ce harcèlement que j'ai perdu ce bébé tant attendu. GROSSE ERREUR de ma part. Je reviens et ça recommence de plus belle, on me dit félicitation alors qu'on sait pertinemment que cette grossesse tant espéré n'a pas abouti, on me fais encore des remarques que je ne dis pas bonjour, on parle dans mon dos, on passe devant moi sans me dire bonjour … Le cauchemar reprend de plus belle.

Aujourd'hui je fais des crises d'angoisse, spasmophilie j'ai la gastro tous les matins et quand je rentre chez moi et les Week end je me rend malade. Je ne mange plus, je ne dors plus, je stresse en permanence quand j'entend leurs voix mes trippes se retourne, j'ai des sueurs froides. Et personne je dis bien personne ne fait quelque chose. J'ai essayé de leur parler de discuter entre personne adulte rien n'y fait. Je ne peux pas me mettre en maladie ce n'est pas une solution pour moi, je ne sais vraiment plus quoi faire. J'ai peur que cette situation détruise ma famille, ma vie, moi. J'ai besoin d'aide, j'ai l'impression que personne ne peut me comprendre, comprennent cette situation ce cauchemar. Entre ma vie privée semée d'embuche et l'ambiance au travail je n'y arrive plus. Je suis suivi par une psychologue mais tant que ça ne se règle pas au travail je ne peux pas m'en sortir.
Pouvez vous m'aider, me trouver une solution à cette situation impossible à vivre.
Je vous remercie par avance.

5 réponses

Messages postés
86036
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 février 2020
557
Bonjour,
A vous lire, vous êtes en souffrance psychique, vous avez grandement besoin d'en parler d'où votre " pavé " ici .
il faudrait vous faire aider, qu'en pensez vous ?
Messages postés
32908
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2020
6 175
Bonjour désolée trop long allez à l'essentiel en 5 lignes
Bonjour,

Pour compléter la réponse de Andy31200, vous pourriez également demander un rendez vous avec le médecin du travail afin de pouvoir faire un point sur votre situation. Vous pouvez prendre vous même ce rendez vous.

(faire un copier coller dans votre barre de tâches) :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000033769125&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20170101

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2211

Bien cordialement
Messages postés
86036
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 février 2020
557
"minache " à mis sa question en résolue mais que pense t elle de nos propositions ?
Je vous remercie pour tous vos conseils
Messages postés
86036
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 février 2020
557
Mais de rien et :
"il faudrait vous faire aider, qu'en pensez vous ? "
Savez vous à qui et où vous adresser ?
Dossier à la une