Copie état des lieux

Signaler
-
djivi38
Messages postés
31794
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
-
Bonjour,

Le 30 décembre 2019, j'ai quitté mon appartement. Je ne savais pas qu'il fallait que je ramène le bail pour faire l'état des lieux de sortie... Du coup le proprio a ramené le sien, nous avons signé, daté. J'ai pris une photo pour avoir une copie mais malheureusement elle est floue et donc illisible.. Or à ce jour, j'ai beau le relancer par sms ou par téléphone pour m'envoyer l'état des lieux de sorties, par mail ou par voie postale, il ne le fait pas. Du coup, je n'ai pas pu arrêter mes prélévements (électricité, assurance habitation..) par faute de preuve comme quoi j'ai bien quitté l'appartement. Que puis-je faire ?

2 réponses

Messages postés
697
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
114
Bonsoir tu es censé avoir un double quand tu quittes ton logement du bail. Et quand tu veux couper l’électricité ou autre tu préviens juste le fournisseur comme quoi tu vas quitter à telle date le logement et ils sont censés venir faire l’arrêt de ceci ! Pour ma part, moi quand j’ai quitté un logement je n’ai certainement pas fourni De papier comme quoi j’avais bien quitté mon logement j’ai simplement téléphoné en spécifiant mes numéros de contrat pour que ceci sont arrêtés. Cordialement
Messages postés
31794
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
7 176
bonjour,

non, il n'y a pas besoin de ramener le "bail" pour faire un EDLS, et le bailleur doit, selon la loi du 6/7/1989, établir les 2 EDL (entrant et sortant) en autant d'exemplaires qu'il y a de parties prenantes (= bailleur/locataires).
1 bailleur/1 locataire = 2 exemplaires
1 bailleur/2 locataires = 3 exemplaires

https://www.locservice.fr/guide/reussir-sa-location/bail.html
S'il ne les a pas fait, il est en tort et il DOIT vous fournir votre exemplaire => courrier de réclamation R+AR.

cdt.
Dossier à la une