Rémunération syndic non professionnel

Signaler
-
 Nledru -
Bonjour,
Nous sommes une petite copropriété de 4 lots qui fonctionne avec un syndic non professionnel depuis maintenant une dizaine d'année. A l'origine, tous les propriétaires étaient occupants et chacun était syndic bénévole à son tour, aucune rémunération n'était demandée.

Aujourd'hui, deux des propriétaires ont mis en location leur logements et habitent dans d'autres départements. Il est donc compliqué pour eux d'assumer le rôle de syndic.

Ces deux propriétaires (appelons-les P1 et P2) sont prêts payer les propriétaires occupants (P3 et P4) pour prendre leur "tour de gestion".
Mais dans les faits, si l'on intègre une rémunération du syndic au budget de la copro, la rémunération se fait aux tantièmes. Ce qui signifie que l'année où P3 se charge de la gestion, P4 est également obligé de payer (et réciproquement l'année suivante). Cela pose d'autant plus problème que P3 et P4 possèdent les deux plus gros lots.
Intégrer une charge de gestion appliquée uniquement à P1 et P2 serait, me semble-t-il, illégal ? Toute rémunération "directe" également...
Et si j'ai bien compris, P3 et P4 ne peuvent pas non plus être co-syndic, puisqu'une seule personne peut être désignée.

Voyez-vous une solution pour dédommager P3 et P4 sans leur faire engendrer de dépense?

Merci d'avance

3 réponses

Bonjour,

https://www.coproconseils.fr/peut-on-remunerer-un-syndic-benevole/
Messages postés
5598
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2020
1488
Bonjour,

Le syndic est désigné par une AG et s'il est non pro il peut aussi toucher une rémunération. Mais cette rémunération sera payée par les 4 au prorata des tantièmes généraux. Pas de magouille entre amis.....

Quand quelqu'un est rémunéré, il y a une dépense quelque part ....
Merci pour vos retours.
J'ai beau tourner la question dans tous les sens, j'arrive à la conclusion que P3 et P4 ont tout intérêt à continuer de gérer la copro chacun leur tour sans rémunération. C'est la situation où ils y perdraient le moins (tout en ne tombant évidemment pas dans les magouilles...).

C'est dommage d'en arriver là alors que tous les propriétaires reconnaissent la charge de travail que cela représente et sont volontaires pour trouver une solution.
Dossier à la une