Dégâts des eaux de + de 2 ans. Assurance qui refuse de payer.

Signaler
-
 Diverker -
Bonjour,

Ex locataire partie depuis 2 ans et demi, l'assurance de mon ancien propriétaire revient vers moi pour me demander le remboursement d'un dégât des eaux hors appartement apparemment causé par une fuite sous la salle de bain.

La déclaration des dégâts (très grosse fuite arrivée 3 mois après mon aménagement), a eu lieu en novembre 2016.

J'ai reçu une première convocation pour un rdv avec les assureurs en novembre 2019, trop tard pour que mon assurance accepte de payer.

Suis je obligée de payer ? Après tout j'étais assurée, je ne vois pas pourquoi je devrais payer alors que mon assurance qui couvre ce type de dégâts refuse.

Quels conseils pouvez vous me donner ?

Merci beaucoup.

Emilie

2 réponses

Bonjour
dégât des eaux hors appartement apparemment causé par une fuite sous la salle de bain. 

Donc canalisation encastrée si l'on comprend bien; vous n'êtes en rien responsable.
Ce que vous pouvez déjà répondre.

La déclaration des dégâts (très grosse fuite arrivée 3 mois après mon aménagement), a eu lieu en novembre 2016. 

Vous avez donc déclaré le sinistre à ce moment.

J'ai reçu une première convocation pour un rdv avec les assureurs en novembre 2019, trop tard pour que mon assurance accepte de payer. 

Mais non.
La prescription biennale ne joue pas à date sinistre dans ce cas, mais à celle d'un recours présenté par un tiers.
Transmettez à votre assureur!

Attention, ne pas l avoir fait en temps et heure peut, du coup, eventuellement causer un préjudice à l'assureur et pour cette raison refuser la garantie qu'il vous devrait.
Ce qui n'est pas le cas si, comme vu précédemment, la cause est une canalisation encastrée.
Est ce qu'il est possible d'avancer en argument que j'ai pris le logement seulement 3 mois avant la fuite et qu'au vu de celle ci il est possible qu'elle est été causé par le locataire précédent ?

De plus, dès le début de la fuite d'eau qui n'était visible que de l'étage en dessous sans qu'on sache d'où qu'elle vienne, j'ai alerté le logeur et l'assurance, qui ont ensuite soit disant fait des démarches sans résultats au bout de deux ans.

Est ce que je peux obliger mon assurance à prendre ses responsabilités ?
La somme est importante et je pensais qu'une assurance habitation prennait en compte le dégât des eaux.
Est ce qu'il est possible d'avancer en argument que j'ai pris le logement seulement 3 mois avant la fuite et qu'au vu de celle ci il est possible qu'elle est été causé par le locataire précédent ? 

Preuves?

De plus, dès le début de la fuite d'eau qui n'était visible que de l'étage en dessous sans qu'on sache d'où qu'elle vienne, j'ai alerté le logeur et l'assurance, qui ont ensuite soit disant fait des démarches sans résultats au bout de deux ans. 

Preuves?

Est ce que je peux obliger mon assurance à prendre ses responsabilités ? 

En a-t-elle?

La somme est importante et je pensais qu'une assurance habitation prennait en compte le dégât des eaux.

Penser, c'est bien.
Lire un contrat, c'est mieux.

Et pour répondre aux questions, encore faut-il que la situation soit décrite correctement.
Ce qui n'est pas le cas.
Dossier à la une