Indemnisation suite retard avion et manque d'assistance au sol

Messages postés
106
Date d'inscription
mercredi 21 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
8 novembre 2019
-
Bonjour,
Nous avons subi un retard d'avion au départ de l'aéroport de Deauville à destination de Marrakech mi septembre.
Notre vol devait atterrir à Deauville puis passer chercher des gens à Brest pour aller ensuite au Maroc.
L'avion a atterri à Deauville mais n'a pas pu redécoller.

Le problème est que normalement les passagers doivent avoir une assistance-prise en charge au sol, suivant les articles de loi... et cela n'a été que moyennement le cas.

Déjà nous avons passé beaucoup de temps à l'aéroport sans avoir de nouvelles.
Nous avons eu droit à un sandwich en guise de repas du midi avec une bouteille d'eau, une collation (une viennoiserie+une boisson chaude) à 16h.
Le personnel de l'aéroport venait de temps en temps nous donner des nouvelles que lui distillait le tour opérateur.
Au départ nous devions avoir un nouvel avion, puis nous devions être transférés à Paris pour un autre vol puis finalement ça a été transfert à Brest.
A la base nous devions partir de Deauville vers 18h, aller à Brest pour y passer la nuit (en car) puis y prendre un avion le lendemain matin.
Finalement le tour opérateur ne voulant pas payer l'hôtel pour nous, les cars ont fait demi tour alors que nous étions partis depuis à peine 10 minutes.
Retour à l'aéroport.... re loooooooooooongue attente.
On nous annonce que finalement on ne pourra sans doute pas être transférés à Brest, qu'on va nous emmener dans un hôtel dans le coin pour patienter le temps d'avoir d'autres nouvelles.
On remonte dans les cars..........dont on redescend 20 min plus tard car le TO ne veut pas payer de chambres d'hôtel pour nous !!!
Rebelotte on attend...
On nous a servi une pizza comme repas du soir.

Et finalement enfin, nous avons pris les cars à 22h30 direction Brest, où nous sommes arrivés à presque 5h du matin le lendemain.... (avec un chauffeur de car qui s'endormait au volant) et avec toute la fatigue du voyage de nuit + l'énervement de toute la situation + aucune possibilité de se reposer comme il faut ni d'avoir accès à des douches pour se laver...

Nous sommes donc restés dans l'aéroport de Deauville de 8h30 du matin (heure de la convocation) jusqu'à 22h30!

Arrivés à Brest on a eu droit à un mini petit déj: une boisson chaude + une viennoiserie...

L'avion a finalement décollé à 8h30.
Nous sommes donc arrivés à Marrakech avec 22h de retard... donc une journée perdue !

Nous avons donc fait bien entendu une réclamation auprès de la compagnie aérienne qui nous propose une indemnisation de 400 euros pour le retard d'avion...... mais rien pour les désagréments que nous avons pu subir !
Sommes-nous en droit de réclamer autre chose ? Et surtout la compagnie aérienne nous doit-elle des "dommages et intérêts" pour la journée de vacances perdue, le voyage de nuit, le manque d'accès aux sanitaires etc etc ?

(pour info, les passagers qui attendaient 'notre" avion à Brest ont EUX été emmenés dès l'après midi même dans un hôtel 4 étoiles pour se reposer avec repas etc et pour y passer la nuit......)

Merci d'avance de votre réponse!
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
28670
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2019
6641
0
Merci
Bonjour

Ce genre de mésaventure fait l'objet du Règlement CE 261/2004..

Distance Brest- Marrakech: 1890 km, retard supérieur à 4h..

1- Indemnisation: Cf Art 4 1 b): c'est bien légalement 400 euros.

2- Assistance: Cf Art 9 §1 b) Hôtel! et c).. La qualité de celle ci est bien sûr sujette à des appréciations diverses. Néanmoins ce qui a été proposé est bien maigrelet..

L'hôtel a été escamoté (Remplacé par le trajet en bus... Sympa..).

Voir également 'indemnisation complémentaire' Art. 12..

En cas de besoin contacter le Bureau du Droit des Passagers DGAC si le Transporteur fait de la résistance (Toujours commencer par la Cie!).

DGAC
Direction du transport aérien
Mission du droit des passagers
Bureau des passagers aériens (MDP/P2)
50, rue Henry Farman
75720 PARIS CEDEX 15

Le T.O a été assez médiocre dans cette histoire..

A+
celineg76
Messages postés
106
Date d'inscription
mercredi 21 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
8 novembre 2019
-
Bonjour et merci de votre réponse!
J'avais trouvé aussi les mêmes textes de lois que l'on a cité en référence dans la LRAR que l'on a envoyé à la compagnie aérienne (pas d'hôtels, pas de repas en quantité suffisante etc etc) et j'avais trouvé à un autre endroit aussi que l'on devait avoir accès à des sanitaires-douches aussi....mais eux ne nous proposent que 400 euros pour le retard d'avion....

J'avais pensé aussi à contacter la DGAC! C'est vrai que dans ces cas là, on ne sait pas trop vers qui se tourner !

Mais du coup que demander comme indemnisation supplémentaire? Si on recontacte le TO, il faut donner une somme que l'on veut en plus?

merci :)
Commenter la réponse de Afrikarnak
Dossier à la une