Succession vente maison parentale

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
Bonjour

Après la vente de la maison parentale, le notaire de mon frère et de ma soeur, me demande une lettre manuscrite stipulant que je renonce a l'actif ou passif qui pourrait survenir dans le futur, ceci afin de débloquer ma part , nous sommes trois héritiers

merci a vous de m'éclairé un peu

cordialement
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
31797
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2019
11269
0
Merci
a vous de m'éclairé un peu
Votre notaire avoir une raison ou, SA raison bien à lui pour vous demander cette lettre.
Posez-lui la question de savoir pour quels motifs vous ne récupéreriez pas le produit de la vente dont (semble-t-il) vous auriez recueilli la propriété dans la succession de vos parents.
Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
0
Merci
Merci Condorcet

le notaire en question est le notaire de mon frère et soeur, mon notaire m'a simplement dit qu'il y avait des erreurs dans cette succession, et qu'il faudrait peut-être aller en justice, je ne veux pas me lancer dans une longue procédure,
A savoir que mon frère et ma soeur, beaucoup plus agés que moi, avaient réçus en donation un terrain à bâtir chacun, ces biens ne sont jamais rentrés dans la succession actuelle

merci
condorcet
Messages postés
31797
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2019
11269 -
mon notaire m'a simplement dit qu'il y avait des erreurs dans cette succession, et qu'il faudrait peut-être aller en justice
Dans cette situation, n'adressez pas cette lettre demandée selon laquelle vous renonceriez à l'actif ou passif qui pourrait survenir dans le futur, ceci afin de débloquer votre part
Attendez que le problème soit réglé par la Justice
Commenter la réponse de benji13008
Dossier à la une