Hérita et suicide

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 2 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
2 novembre 2019
- - Dernière réponse : SYCO290401
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 2 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
2 novembre 2019
- 2 nov. 2019 à 18:31
Bonjour,


Bonjour,
J'ai besoin d'aide car je suis complètement perdue.

Il faut savoir que j'ai des problèmes de santé depuis plusieurs années. Je suis handicapée du membre supérieur gauche depuis février 1997 à la suite d'une agression subi chez mes beaux parents par un de leurs amis.
J'ai été victime d'un accident de la route le 1 octobre 2015 qui a aggravé l'état de mon handicap mais j'ai appris à vivre avec.
Et la cette année après une multitude d'examens on m'a annoncé le 1 juillet 2019 avec confirmation le 12 août 2019 que j'avais la sclérose en plaques.

Et maintenant voilà le 25 octobre 2019 que mon mari m'annonce ne plus m'aimer. Alors qu'il me disait le contraire il y a 15 jours.
Cela fait 30 ans que nous sommes ensemble, 28 ans de vie commune, 26 1/2 de mariage et un fils de 24 ans.
Je lui ai simplement dit que je le trouvez distant et que je ne comprenait pas pourquoi.
Oui comme tous les couples il y a des disputes, mais nous avons aussi de très bons moments. Bons moments qu'il a complètement oublié, il ne garde que les côtés négatifs.
Pour preuve il ne me fait que des reproches, reproches qu' il m'avait déjà fait il y a 3 ans après ma tentative de suicide qui était pour moi un appel au secours qui lui était destiné.
Si je suis la aujourd'hui c'est grâce à notre fils âgé de 21ans à l'époque qui m'a pris en charge seul alors que son père était présent.
Les reproches qu'il m'avait fait je les ai changé et je lui ai donné des exemples concrets tout le monde l'a constaté sauf lui.
A l'époque il avait voulu que nous allions voir une conseillère conjugal, que nous avons vu 2 fois car il a annulé le 3ème rdv qu'il n'a jamais repris. Ça aussi c'est de ma faute je n'avais qu'à reprendre un rdv, mais comment faire il a un emploi du temps compliqué accompagnée de déplacement, alors que le mien est identique avec des RTT réguliers.

J'aime mon mari je lui ai dit et prouvé. Pour lui j'ai quitté ma famille, mon travail, mes amis et j'ai fait 1000 km.
Quand en février 2002 il a fait une rupture d'anévrisme j'étais présente à ses côtés tous les jours en portant tout de front, lui à l'hôpital à 80km de la maison, notre fils de 6ans 1/2, mon travail et mes études car oui je suis retourné à l'école pour trouver un travail stable.
Oui je l'ai toujours soutenu dans ses choix même si je n'étais pas toujours d'accord avec lui.

La première question qui nous vient et que je lui ai posé c'est si il avait rencontré quelqu'un. Il nous soutient que non. Mais quand j'essaye d'avoir des gestes tendres en vers lui il me repousse verbalement.
Cela fait une semaine qu'il est contradictoire entre ses paroles et ses actes.
Il c'est engagé à revoir une conseillère conjugale mais à ce jour il n'a rien fait.
Jeudi soir il m'a dit très bien nous avons un week-end de 3 jours nous allons pouvoir le passer ensemble en amoureux, et bien vendredi il a passé sa journée à dormir et quand j'ai fait des tentatives de rapprochement j'ai était repoussé.

Depuis lundi notre fils a décidé de prendre un appartement. Il a fait des visites et il a déposé un dossier pour un appartement.

Je me sents perdu, seule. Je n'ai même pas envie de me battre seule pour la maladie car c'est un combat perdu d'avance la maladie n'est pas guérissable elle est évolutive. Je n'ai plus de forse je suis épuisé.
C'est pour cela que je pense au suicide mais cette fois ci je ne voudrais pas qu'il soit gagnant. Débarrassé de moi avec la maison principale car elle est payée mais il nous reste un crédit sur un appartement que nous avons acheté avec la loi Pinel et où il y a un crédit en cour.

Je suis désolée de la longueur mais je voulais que vous ayez tous les éléments pour comprendre ma situation. J'espère que vous prendrez la peine de tout lire.
Par avance merci pour vos réponses et votre aide.
SYCO
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
81213
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 novembre 2019
437
3
Merci
Bonjour et bienvenue sur ce forum,

Ce forum traite principalement des problèmes de droit/finance , votre question relève d'avantage d'un problème de souffrance psychique
Votre question aura d'avantage de chances d'être mieux traitée si vous la posez aussi sur ce forum :
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/psychologie-20
Vous pouvez faire un copié de votre texte ici et le coller dans la fenêtre texte sur l'autre forum après avoir ouvert une question en modifiant légèrement le titre.

Mais je vais tout de même vous répondre ici :
Vous vivez actuellement des moments très difficile et je comprend que vous en ayez marre de la vie et il est logique que vous pensiez au suicide, je ne vous critique pas et ne vous juge pas.
Mais je vais ajouter vous en avez marre de la vie que vous menez, là , actuellement mais pas de la vie en général et votre souffrance vous empêche de réaliser que votre vie future peut vous amener plein de moments de bonheur, ( pas maintenant bien sur, dans quelques temps ) cette souffrance vous fait aussi penser que rien ni personne ne peut vous aider, ce n'est pas de votre faute mais vous vous trompez, vous povez passer ce cap, mais il est impératif de vous faire aider, car de plus, vous semblez développer un authentique état dépressif et une dépression, ça se soigne et se guérit qu'en pensez vous ?

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25599 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour.

Comme vous l'a dit andy, faites-vous aider. Ne restez pas seule.
SYCO290401
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 2 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
2 novembre 2019
-
Bonjour,
Merci pour votre réponse mais celle-ci me semble incomplète car vous ne répondez pas à mon questionnement sur l'héritage et le suicide quels sont les droit..
Syco
Commenter la réponse de Andy31200
Dossier à la une