Sci et succession

- - Dernière réponse :  lautre - 28 oct. 2019 à 14:42
Bonjour,
Mon mari est décédé et de ce fait je doit vendre ma maison j ai une enfant mineur et de ce fait je doit avoir l accord du juge des tutelles pour pouvoir signé un compromis de vente. J ai un acquéreur qui me propose de signé un accord préalable de vente une sorte d engagement mutuelle mais mon notaire me le deconseille du fait que la maison est sous sci et donc sous l autorisation du juge. Puis je signer cet accord ? Quels sont les risques que j encours ? Mon agent immobilier me met la pression pour signer cet accord et mon notaire me l interdis...merci pour vos conseils.
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour,
Écoutez votre notaire.

https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/getNotice.do?cerfaNotice=%2301&cerfaFormulaire=15731
Cependant, certains actes nécessitent l’autorisation systématique du juge des tutelles.

https://www.chambre-mjpm.fr/veille-juridique/actualit-juridique/illegalite-de-la-clause-suspensive-d-autorisation-du-juge-des-tutelles-dans-les-compromis-de-ventes-immobilieres
Après la réforme du 5 mars 2007
Ici la loi sanctionne clairement le compromis signé sans autorisation préalable du juge : le compromis est un acte de disposition (la promesse de vente synallagmatique figure dans la liste du décret du 22 décembre 2008 et particulièrement à l'article 1589 du code civil) qui nécessite l'autorisation préalable du juge AVANT la signature du compromis.


https://cimm.blog/professions-immobilieres/condition-suspensive-de-lautorisation-du-juge-des-tutelles-12418.html
Pour vendre un bien immobilier appartenant à une personne protégée, il est nécessaire – sauf dans les rares cas où un conseil de famille a été constitué – d’obtenir préalablement l’autorisation du juge des tutelles, sous la forme d’une ordonnance d’autorisation de vente (art. 426 du Code civil).

Bonne suite
Commenter la réponse de lautre
Dossier à la une