Déchéance paternelle [Résolu]

Messages postés
50
Date d'inscription
jeudi 7 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2019
- - Dernière réponse : opopierre
Messages postés
50
Date d'inscription
jeudi 7 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2019
- 7 oct. 2019 à 16:44
Bonjour, je suis maman d'une jeune fille de 24 ans qui suit de grandes études, enfant que j'ai eu d'un premier compagnon qui m'a abandonnée immédiatement après la naissance de celle-ci, sans la reconnaître.Quand ma fille a eu 7 ans j'ai connu mon mari actuel, il a voulu reconnaitre ma fille, mais hélas, mon ancien compagnon qui a eu vent de ma nouvelle situation s'est empressé d'aller reconnaitre ma fille à la mairie pour m'embêter. Bien entendu, cet ancien compagnon a de nouveau disparu de notre vie. Mon mari a donc fait les démarches pour adopter notre fille en temps voulu, afin qu'elle porte son nom, car pour elle son père est mon mari actuel. Ma fille porte donc et le nom de mon mari et mon nom de jeune fille, attesté par un jugement qui a été rendu dans ce sens. Ma question est la suivante. Ma fille est enfant unique, et à notre décès sera à la tête d'un joli patrimoine immobilier, qui je pense pourrait susciter des convoitises venant de ce père biologique. Notre fille serait-elle tenue d'une obligation alimentaire vis à vis de cet homme, et comment faire pour la protéger de pareille situation future éventuelle. Merci de bien vouloir m'aider. Cordialement!
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bjr

Il n'est pas et plus question de déchéance de l'autorité parentale, votre fille est majeure, il n'a plus l'autorité parentale,et pour avoir l'autorité parentale, il devait la reconnaitre avant ses 1 an.

Or, il l'a reconnue 7 ans après sa naissance, à moins qu'il n'y ait saisi le juge et qu'il y ait eu un jugement pour lui octroyer l'autorité parentale, un droit de visite et en contre partie une pension ?


L'obligation alimentaire ne serait due que si son père était en état de besoin.
En temps normal, elle sera bien assez grande pour savoir se défendre, garder ses distances et dire non.

Vu qu'il ne l'a pas élevée, elle pourra toujours être déchargé de tout ou partie de ses obligations puisque son père a lui-même gravement manqué à ses obligations (éducation, affection pension anniversaires ..)
Tous les éléments prouvant cet abandon, ce désintérêt, qu'il n'a jamais été là, son adoption sont à conserver.
Le juge aux affaires familiales statuera en conséquence.
opopierre
Messages postés
50
Date d'inscription
jeudi 7 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2019
2 -
merci de ces précision, mais je veux m'assurer qu'il ne pourra en aucun cas faire valoir que la situation de ma fille soit un motif pour justifier une aide à son encontre. Cordialement!
Commenter la réponse de nina
Dossier à la une