Refus de signature d'une succession alors qu'une vente se présente.........

-
Bonjour,
Nous sommes 3 frères.
Notre mère décédée il y a quelques mois et notre père bien avant
C'est mon frère aîné qui en était tuteur, puisqu'elle a du être placée en maison de retraite.
Depuis le jour du décès, je m 'occupe quasiment de tout, avec le "consentement" de mes frères puisqu'il ne se sont occupé d'aucune démarche.
Au final, peu d'actif en jeu, et pas mal de dettes (maison de retraite donc Etat en gros) de retard.
La succession n'est pas terminée puisque le 2e frère (qui n'a jamais rien fait ni avant, ni après le décès) refuse de la signer (la succession seule), en raison d'un suspicion de "mal gestion" de mon frère aîné jusqu'au décès de notre mère.
Le problème étant aussi que j'ai reçu une offre d'achat ferme pour la maison (un vrai miracle en soi) pouvant éponger toute les dettes et même un peu au delà. Et là, à priori, nous sommes tous les 3 en accord pour vendre au prix proposé.
La succession devant être "réglé" avant la vente......
Comment puis je m'en sortir ? Y a t il une solution pour aller au bout de la vente sans la signature (de la succession à proprement parlé) de ce 2e frère ? Des pistes ?
Merci d'avance pour votre réponse
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25689
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2019
4447
1
Merci
votre vision est "fausse"


C'est mon frère aîné qui en était tuteur, puisqu'elle a du être placée en maison de retraite.
NON - il était tuteur parce le juge saisie par lui ou un membre de la famille l'a décidé et que le reste de la fmaille l'a accepté
Une tutelle n'est pas non plus lié à la maison de retraite mais à des pb de santé (à mon avis c'étiatun ephad et non une maison de retraite)

"le 2e frère (qui n'a jamais rien fait ni avant, ni après le décès) refuse de la signer (la succession seule), en raison d'un suspicion de "mal gestion" de mon frère aîné jusqu'au décès de notre mère. "
Lui aussi c'est un imbécile - le tuteur doit légalment soumettre au juge des tutelle un CR de gestion annuel et un dernier CR dans les trois mois du deces - le frère tuteur à donc preuve que ses diligences ont été accepté par le juge (en pratique le directeur du greffe)


"nous sommes tous les 3 en accord pour vendre au prix proposé. "
Non - vous etes en indivision et l'absence de partage n'interdit pas la vente

Le compromis de vente est il signé des trois frères ?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24556 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci, oui en effet, j'ai rédigé ma question rapidement.
Il s'agissait bien d'un ephad.
Précision sur la tutelle en cause : elle a été mis en place, effectivement par un juge, mais seulement quelques semaines avant son décès. La raison de ce passage devant le juge des tutelles était consécutive aux dettes engendrées par le non-paiement de l'epahd en question. Du coup pour les preuves de gestion annuelle (...) il n y a rien. C'est bien l'aîné qui a "géré" toutes les affaires depuis son placement jusqu'à son décès.
Concernant la vente : aucun compromis jusqu'ici de signé. J ai reçu une offre d'achat écrite que j'ai déposée chez le notaire, en ayant eu mes 2 frères par téléphone.. Nous avons accepter l'offre, on va dire, oralement et je suis le seul à être en contact avec l acheteur, avec le notaire maintenant.
Voilà ou nous en sommes en gros.

Vous dites que l'absence de partage n'interdit pas la vente ? Comment ça ?
Le notaire m'a précisé, encore cette semaine, que la vente ne pourrait pas se faire tant que la succession n'était pas clôturée... Je suis un peu perdu :(
fanchb
Messages postés
393
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2019
100 > anonymebzh -
Je suis plus que surpris par la réponse faite par le notaire.

Etant tous 3 propriétaires de la maison depuis le décès de votre mère, vous êtes libre de la vendre à tout moment tant qu'il y a accord sur ce point entre vous.

Il suffit pour cela que le notaire établisse un acte de notoriété ainsi qu'une attestation immobilière pour procéder à la vente.

Mais ce n'est pas pour autant que la succession doit être totalement finie pour vendre le bien, et je dirais que cela facilitera même la suite de la succession concernant la valeur du bien étant donné qu'il ne pourra faire l'objet d'évaluation divergente entre les héritiers.
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
25689
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2019
4447
1
Merci
une question me vient : vous aviez bien saisi un notaire pour la succession de votre père à l'époque puis un notaire pour la succession de votre mère juste'après son décès (elle est décédé quand ?) ?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24556 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Oui, c'est le même notaire que pour notre père. Notre mère étant décédée en fin d'année dernière (2018).
Merci de vos remarques dans tous les cas :)
Commenter la réponse de Poisson92100
Dossier à la une