Dedite posée, coloc parti deux jours après.

Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
28214
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
- 7 sept. 2019 à 00:25
Quand un coloc part mais laisse ses affaires chez moi après son état des lieux, suis responsable de ses affaires ou puis-je en faire ce que je veux?

Peut-on légalement m’accuser de vol?
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
28214
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5714
1
Merci
BONJOUR

…. Votre texte……

MERCI.

Bonjour,

vous êtes le propriétaire du logement ou un colocataire ?


Un EDLS se fait chambre (colocation) VIDE.... S'il reste des affaires, elles n'appartiennent à personne d'autre qu'à celui qui louait le chambre et personne ne peut en disposer (sauf les rassembler et les tenir à disposition de ce colocataire parti).

cdt.


« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24617 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

djivi38
Messages postés
28214
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5714 > F_0021
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
-
OK. Dans ce cas, demandez au bailleur de venir débarrasser les affaires de ce colocataire parti : c'est à lui, bailleur, de les tenir à disposition, sans que votre logement ne soit encombré par des affaires qui ne vous appartiennent pas ou qui ne sont pas listées comme mobilier meublant (si location meublée).
F_0021
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
-
Le colocataire faisait un traffic de stupefiant dans le logement que je partage encore avec lui, sur le bail. Quelles action puis-je faire contre lui, dans le but de récupérer le mois de loyer qu’il me doit sans me porter prejudice à moi ou au bailleur? Je lui ai rendu toutes ses affaires et il parti. Mais il reste responsable du loyer jusqu’à ce que je retrouve un nouveau coloc.
djivi38
Messages postés
28214
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5714 > F_0021
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
-
Ce colocataire est donc venu récupérer ses affaires ?
Aviez-vous un bail unique ? ou un bail individuel ?
Y a-t-il une clause de solidarité ?

Dans TOUS les cas, le colocataire sortant doit payer sa part de loyer pendant toute la durée de son préavis (si il a bien donné son congé en bonne et due forme), sauf si le bailleur reloue avant la fin dudit préavis, et, SI clause de solidarité, il reste solidaire du loyer & des charges pendant encore 6 mois après LA FIN de son préavis (solidaire = si le colocataire restant ne paye pas ou paye incomplètement).
F_0021
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
-
Mais comment faire pour l’obliger à remplir son obligation de solidarité ?
Il y a un bail indique avec clause de solidarité, il a récupéré ses affaires 4 jours après sa sortie des lieux.
djivi38
Messages postés
28214
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5714 > F_0021
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 5 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
-
Eh bien, vous payez votre part et le bailleur s'adressera à lui pour le restant...!
Commenter la réponse de djivi38
0
Merci
bonjour, Il faut essayer de le joindre par mail et lui indiquer que s'il n'est pas venu retirer ses affaires à telle date (lui laisser 8 jours pour se retourner), vous les donnerez à une association caritative.

Demander au propriétaire l'adresse de ses parents et leur téléphone (on suppose que c'est un jeune) et indiquez leur la même chose que vous allez donner les affaires si elles ne sont pas retirées avant telle date.
Commenter la réponse de marc
Dossier à la une