Indivision et usufruit [Résolu]

- - Dernière réponse :  ELOGIS - 5 sept. 2019 à 12:36
Bonjour,

Après héritage d'une maison, nous avons décidé de rester dans l'indivision (4 frères et soeurs) . Mon frère a souhaité vivre dans cette maison. Nous avons accepté. Il est célibataire et sans enfants.

Si moi-même ou l'une de mes soeurs décède avant mon frère,
que faut-il faire pour que mon frère vivant dans cette maison ne soit pas inquiété par les enfants héritiers de la défunte ?
Nous souhaitons que mon frère vive dans cette maison jusqu'à la fin de sa vie.

Je vous remercie pour votre réponse.

Cordialement
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
31096
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
10579
1
Merci
que faut-il faire pour que mon frère vivant dans cette maison ne soit pas inquiété par les enfants héritiers de la défunte ?
L'indivision se poursuivant, par acte notarié il est possible que les 3 frère et soeurs cèdent à ce frère célibataire l'usufruit de leur part et, en contrepartie, qu'il leur cède ses droits en nue-propriété.
Ainsi, les 3 seraient dans l'indivision pour la nue-propriété et récupérerait l'usufruit au décès de ce frère célibataire.
Cette pratique assez courante n'est pas illégale.
Contactez votre notaire pour élaborer un acte dans ce sens.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24635 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci pour votre réponse.
J'ai une question : dans ce cas, quels sont les droits de succession à payer au décès de ce frère célibataire et sans enfants ?

Merci

Elogis
condorcet
Messages postés
31096
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
10579 > ELOGIS -
dans ce cas, quels sont les droits de succession à payer au décès de ce frère célibataire et sans enfants ?
Aucun.
Ses droits en usufruit vont s'éteindre naturellement à son décès pour rejoindre la nue-propriété entre vos mains sans droits de succession et sans aucune formalité notariale.

Ma proposition consiste à ce que les 3 échangent leur usufruit en recevant de lui en contrepartie la nue-propriété de sa part devant être mathématiquement d'un quart dans l'indivision.

Vous pouvez faire le calcul de la valeur de l'usufruit que les 3 lui transmettraient et de la valeur de la nue-propriété qu'ils recevraient en échange, vous devriez parvenir au même montant.

En supposant que les droits échangés ne soient pas de même valeur, une soulte rétablira l'équité.
Merci beaucoup
Nous pouvons dès à présent? voir ce que nous pouvons faire de mieux pour nous tous.
Nous allons consulter un notaire.
Cordialement,
Elogis
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une