Rupture du renouvellement de la période d'essai

- - Dernière réponse :  KIWAN09 - 27 août 2019 à 17:09
Bonjour,

J'ai effectué une période d'essai de 6 mois (du 07/01/19 au 06/07/19), la société qui m'emploie a estimé qu'il était utile de renouveler cette période d'essai de 6 mois (du 07/07/19 au 06/01/20) afin d'être certaine de mes compétences pour la fonction exercée. A ce jour je désire quitter cette société, ma responsable hiérarchique est au courant de la situation suite à un entretien individuel effectué hier. Je lui ai demandé de faire le nécessaire pour rompre cette période d'essai car si cela vient de moi et étant à la recherche d'un nouvel emploi, à priori je n'aurais pas d'indemnités chômage. Elle a validé verbalement mon départ en me disant que je resterais dans l'entreprise jusqu'à fin septembre, sans parler de préavis mais plus pour des raisons pratiques pour les RH. Est-il possible de faire accélérer cette procédure? J'aurais besoin de plus de précisions.

Merci pour vos réponses.

Cordialement.
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
18905
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2019
5407
1
Merci
Est-il possible de faire accélérer cette procédure?
Bien sur.
Il suffit de ne pas essayer de frauder pole emploi et de mettre vous même fin à cette période d'essai.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24648 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

KIWAN09
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 27 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2019
-
Bonjour, je suis bien d'accord mais si c'est moi qui met fin à cette période d'essai, je vais avoir un délai de carence de 3 mois de la part de pôle emploi qui considère la rupture comme une démission et donc pas d'indemnités
dna.factory
Messages postés
18905
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2019
5407 -
Bah oui, mais c'est quand même vous qui demandez la fin de la période d'essai à l'origine. Assumez vos choix.

Parce que je veux pas vous mettre la pression, mais si vous n'avez pas un écrit de l'employeur indiquant la rupture de la période d'essai, et indiquant les deux mois de préavis que l'employeur vous doit, alors, l'employeur n'a pas rompu la période d'essai, et si vous partez au 30 septembre, ce sera un abandon de poste.

Si par contre, vous voulez bénéficiez du préavis de 15 jours quand c'est le salarié qui met fin à la période d'essai et pouvoir être parti au 15 septembre... Vous savez quoi faire.
KIWAN09
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 27 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2019
-
J'assume totalement mes choix. Merci de vos réponses.
dna.factory
Messages postés
18905
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2019
5407 -
J'assume totalement mes choix
Non, vous ne les assumez pas.
Vous choisissez de ne pas continuer cet emploi. Mais demandez à l'état de vous indemniser comme si ce n'était pas votre choix.
Assumez vos choix, c'est déposer dès aujourd'hui votre rupture de période d'essai à l'initiative de l'employé, et d'agir en conséquence.
J'ai simplement demandé une information et j'ai une réponse de votre part et je vous ai remercié. Maintenant vous n'êtes pas mon père donc je vais agir en conséquence comme un grand et merci de garder votre morale et leçon pour quelqu'un d'autre, vous ne connaissez pas toutes les situations.
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une