Abandon de poste pendant préavis de démision

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 27 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2019
- - Dernière réponse : hoquei44
Messages postés
10374
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
20 août 2019
- 28 juil. 2019 à 06:11
Bonjour,

Je vient vers vous car j'ai envoyé par lettre recommandé ma démission de la société ou je suis actuellement employé .
Nous avions convenus avec mon responsable d'un départ au 02/09 car je commence dans une autre entreprise le 02/09
Suitea ma lettre j'ai reçut un recommandé de leurs pars comme quoi la fin de mon préavis serrait le 10/09 inclue
j'ai essayer (avec un représentant du personnel) par un entretien avec les rh pour négocier un départ au 2 du mois ( soit 8 jours plutot ) il ont refusé car il ont besoin de mes compétences jusqu'au 10 du mois la fin de mon préavis de démission .

Notre représentent du personnel me conseil de faire un abandon de poste le 2 du mois .

Ont me dit que je risque rien pour 8 jours ?

Est ce que la démission prendra bien fin au 10 du mois du fait de faire un abandon de poste ou serrait il reporté de la duré de l'abscence ?

Le versement de mon restant du de salaires de 2 semaines et les 67 jours de congé payé et modulation seront-elle sodé et ont-ils une duré maximum pour les soldé ?

Merci
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
10374
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
20 août 2019
3729
0
Merci
Bonjour,

Si votre nouvel employeur n'est pas capable que vous êtes dans l'obligation de respecter le code du travail en réalisant un préavis, je ne vous laisse pas imaginer la situation sociale de l'entreprise.

Votre ancien employeur a parfaitement le droit de demander l'annulation de votre embauche par votre nouvel employeur. Celui aura l'obligation de vous licencier en raison du fait que votre contrat de travail n'est pas rompu. Pour rappel, il est illégal de cumuler deux emplois à temps plein.

Pour vos congés payés, à moins d'avoir une raison valable de ne pas les avoir tous pris, l'employeur n'a aucune obligation de tous vous les payer.

CB
Commenter la réponse de hoquei44
Dossier à la une