Contrat de location vacances

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 13 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
-
Bonjour, Je viens d'ouvrir un établissement chambre d'hotes avec une cabane perchée. Une cliente m'a signé un contrat pour une nuit dans la cabane précisant pour 2 adultes et 0 enfant. Le montant a été payé avant l'arrivée avec les conditions de réservation qui indiquent qu'en cas d'annulation avec un délai trop court, le séjour n'est pas remboursé. Elle m'annonce que les grands parents d'un enfant qui n'est pas le sien, ne veulent plus garder celui-ci et qu'elle l'amène obligatoirement. Je réponds que son contrat ne mentionne pas un enfant. Sa réponse est, j'amène le lit et les draps vous prendrez l'enfant. Je lui explique qu'il y a des mesures de sécurité, la chambre est trop petite en cas d'incendie elle ne pourrait plus ouvrir la porte, la cabane est à 2m50 de haut sans barrière de sécurité aux escaliers et il y a un jacuzzi pour adultes sans sécurité. Elle fait le forcing, me demande d'annuler le contrat pour m'assigner en demander des dommages et intérêts. Elle refuse de me donner l'autorisation de relouer la cabane à sa date, afin que je trouve d'autres clients et que je puisse la rembourser. Comme je refuse l'enfant, non point par discrimination comme elle le dit mais pour des mesures de sécurité, elle déclare que j'ai eu des sous-entendus homophobes, voire pédophiles.... j'ai affaire à un phénomène. Je n'ai jamais tenu aucun de ces propos. Elle arrive demain dans mon établissement en m'annonçant qu'elles seront trois et non deux. Que puis-je faire. Surtout je refuse maintenant de la recevoir, qu'elle est le vice de déclarer que j'ai eu des propos homophobes....avec de tels mensonges, la suite pourrait être pire. De quoi va t on encore m'accuser. Quels sont mes droits? je crois savoir que je peux refuser une personne supplémentaire qui n'est pas dans le contrat, même un enfant de deux ans surtout pour des mesures de sécurité. Bien évidemment elle a déjà mis en route un service juridique qui me contacte par téléphone. Je sais que cela va aller plus loin, elle veut de l'argent à tout prix et ne recule devant rien. Merci pour une réponse rapide avant son arrivée. Je voudrai me défendre légalement
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
26767
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juillet 2019
5209
1
Merci
bonjour,

"la cabane est à 2m50 de haut sans barrière de sécurité aux escaliers et il y a un jacuzzi pour adultes sans sécurité."
et vous osez parler de refus au vu de la "sécurité" ?? Vous manquez pas d'air !
Contentez-vous de leur refuser pour manquement aux conditions du contrat : 2 personnes c'est pas 3, même si le 3° est un enfant. Point.
Restituez-leur leur argent et refusez de leur donner les clés de la location.

"Elle refuse de me donner l'autorisation de relouer la cabane à sa date"
Elle n'a PAS à vous "autoriser" de relouer : c'est vous le boss !
Elle ne veut pas respecter les conditions du contrat qu'elle a signé, vous la refusez... ou vous oubliez votre leitmotiv de "sécurité" (que vous dites vous-même ne pas respecter... ni pour les escaliers ni pour le jacuzzi !!) et vous exigez un supplément pour cet enfant... avant de donner les clés.

cdt.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24872 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

mariesoleil24000
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 13 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
-
Malheureusement je ne peux agir comme cela. Un propriétaire qui annule, doit des dommages et intérets, le double du prix de la location de 250€, donc 500€. Je refuse de lui donner 500€ parce qu'elle a un problème de baby sitter les grands parents, ce n'est pas mon problème. Un juriste m'a écrit me disant qu'il s'agissait de discrimination, qu'un hotel n'a pas le droit de refuser un enfant. C'est pour cela que je réponds, que l'enfant n'apparait pas dans le contrat et que je ne les laisserai pas entrer dans les lieux à trois. Je m'attends même qu'elles arrivent à deux, donc le contrat est valable et qu'elles essaient ensuite d'amener l'enfant. Par contre m'accuser d'avoir dit des sous entendus homophobes, pédophile, elle va trop loin. Je voudrai utiliser cette arme pour refuser son entré dans les lieux. Comment me défendre, accusation mensongère bien sur, je cherche plus....
mariesoleil24000
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 13 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
-
un jacuzzi n'a pas avoir une barrière de sécurité ni pour les escaliers concernant une cabane pour des adultes, c'est pour cela que mon contrat était pour 2 adultes. Dans les domiciles il n'y a pas de barrière pour les adultes
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une