Frais scolarité / chantage

- - Dernière réponse :  Mars - 29 juin 2019 à 08:41
Bonjour,

Le père de mon fils m'a annoncé hier qu'il ne paraît plus la moitié de l'école privée de notre fils qui rentre en maternelle en septembre si il n'obtient pas les jours qu'il veut cet été et des jours supplémentaires l'année prochaine ( non prévus dans le jugement).
Il paie une pension depuis 2 ans. Je crois qu'il n'est obligé de payer l'école mais il était OK pour cette école. Nous avons fait les démarches ensemble. Nous préparons notre fils à cette école. Il l'a visité.
Et nous sommes à la fin de l'année scolaire. Pas simple une inscription en école publique au dernier moment.
Je n'ai pas vraiment les moyens de payer seule cette
école.

Ai je un rikiki recours possible ?

Merci d'avance pour vos conseils...
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
212
Date d'inscription
lundi 13 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2019
41
1
Merci
Bonjour,

Si vous avez des écrits qui montrent que le père était d'accord pour le privé, vous pouvez saisir le juge.
Bon, ne comptez pas sur une audience avant au moins 6 mois.

Est ce vraiment contraignant pour vous que le père puisse profiter de votre enfant plus que ce que prévoit le jugement?
Le jugement donne un cadre mais si vous vous entendez, vous pouvez aménager ensemble les modalités du droit de visite.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24238 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Donc à chaque demande du père, je dois je dire oui sinon on coupe les sous ? Elle est où la limite ?
En soit, je suis d'accord pour des nuits supplémentaires. Mais tant qu'il fera dormir notre fils dans le lit avec sa compagne actuelle en cododo. C'est non. Le feriez vous ?

Bien sûr que c'est une trame le juge. C'est pas pour autant qu'on accepte tout.
Je pense que c'est plus délétère pour mon fils de dormir avec un tiers que d'attendre qq mois que le DVH s'allonge non ?
Vous céderiez au chantage ?
Que penseriez vous si je faisais dormir mon fils avec mon nouveau compagnon ?

Les mamans ne sont pas toutes des méchantes qui refusent de laisser les enfants aux malheureux papa.
Je suis très contente de leur relation. Est suis aussi très ravie d'avoir du temps pour moi.

Oui bien sûr j'ai des échanges écrits sur son envie de participer. Nous avons fait les démarches ensemble pour l'école.

Ma question était ai je un recours ? . Je ne m'attends pas à des injonctions ni un jugement de valeur. Merci Mars.
goyave28.
Messages postés
212
Date d'inscription
lundi 13 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2019
41 > SF76 -
Un enfant de 2 ou 3 ans dort seul.

Vous seule décider d'accéder à la demande du père ou non.

Vous avez des écrits, donc de quoi argumenter auprès du juge.
Est ce les juges peuvent répondre favorablement ou bien c'est fichu d'avance car il n'est pas obligé par le jugement ?
goyave28.
Messages postés
212
Date d'inscription
lundi 13 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2019
41 > SF76 -
S'il n'est pas mentionné qu'il doit participer aux frais, vous pouvez le demander.

On ne peut pas savoir ce qu'un juge va décider.
Commenter la réponse de goyave28.
0
Merci
bonjour
d'accord avec Goyave
laissez cet enfant voir son papa un peu plus souvent, il est toujours préférable de s'entendre, l'enfant sera heureux et il n'y aura plus de problèmes...
Commenter la réponse de Mars
0
Merci
si vous ne nous dites pas tout, on ne peut juger que sur ce qu'on lit!!
il est totalement anormal de faire dormir un enfant avec les parents. Vous pouvez donc effectivement jouer la dessus et être ferme

mais quand vous posez une question sur ce forum (ou un autre) dites TOUT, sinon, on ne peut pas deviner!
Une fois de plus. Je ne vous demande pas de juger de la situation...
Mais un conseil sur un recours // aux frais de scolarité pour lesquels il s'était engagé.
Je ne vous demandais pas si ma raison de refuser son chantage financier est valable ou non.
Il n'y a pas de loi qui empêche un père de dormir en cododo avec sa compagne. Donc " anormale est subjectif".
Par contre, c'est la raison de mon refus.
Mais cela change t il qqch à ma question de départ ?
Je demande un conseil juridique, non de moralité.
Goyave à su répondre sans jugement. Vous voyez ? c'est possible.
ou avez vous lu que je juge ???, je vous conseille simplement d'exposer votre situation en entier
c'est tout.
ici on voit de tout, et il n'est pas facile de conseiller des gens qui au départ semblent de toute bonne foi, et à l'arrivée on est obligé de changer de conseil parce qu'il s'avère qu'elle à tort... résultat, des heures passées à converser pour rien et à donner de mauvais conseils
voilà, c'est tout
Commenter la réponse de Mars
Dossier à la une