Ouverture magasin "Vide-grenier permanent" et livre de police ? [Résolu]

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2019
-
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2019
-
Bonjour,

Je suis en plein business plan dans le but d'ouvrir un magasin "vide-grenier permanent".
En effet, il s'agit d'un concept finlandais, différent d'un dépôt vente classique, qui commence seulement à se développer depuis 2 ans en France: chaque déposant loue un stand dans le magasin pour une durée maximale d'un mois et met en vente les articles qu'il souhaite, en fixant lui-même les prix. Il peut retirer ou ajouter des articles durant toute sa période de location de stand. Il fixe lui même les prix et étiquette lui-même les articles.
Le magasin prend une commission sur chaque vente.

En naviguant sur différents sites de création d'entreprise, je suis tombé sur le "livre de police" qui est obligatoire pour tout commerçant qui achète ou reçoit en dépôt des objets d’occasion (le plus souvent venant de particuliers) en vue de les revendre.

Est-il obligatoire dans le cadre d'un vide-grenier permanent ? Si oui, comment faire avec des milliers d'articles qui transitent chaque semaine dans le magasin et qui ont une rotation au maximum mensuelle ? En effet, les déposants louent un stand dans le magasin pour une durée d'une semaine à un mois maximum. Passé ce délai de location, le déposant repart avec ses invendus.
Chaque stand peut comporter des centaines d'articles. A savoir que le concept comptera environ 200 stands... et 2 salariés !
Je ne vois pas comment il est possible de tenir un tel registre.
Les autres magasins qui déploient ce concept le font-ils ?

J'ai bien compris l'importance légale de ce registre et je ne veux pas omettre quoi que ce soit. Par contre, je ne vois pas comment il est possible de le tenir concrètement dans ce cas de figure.

Quelqu'un peut-il m'éclairer à ce sujet ?

Merci d'avance

3 réponses

Messages postés
370
Date d'inscription
vendredi 19 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2020
196
En résumé, vous commercialisez des articles que l'on vous confie.
Ceux-ci seront donc sous votre responsabilité, et en cas de vol, vous devrez les payer.
C'est le principe des vestiaires payants. Tous les vêtements confiés sont sous la responsabilité de celui qui gère et surveille le vestiaire.

Inclure dans un contrat, la non responsabilité du gérant en cas de vol est une clause abusive.

réf : ARRET N° 3506/98 COUR D' APPEL DE NANCY DU 24 Novembre 1998
Messages postés
13655
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 octobre 2020
3 775
Bonjour,

Vous allez réinventer le "dépôt-vente" !

Ceci existe depuis des lustres...

A lire : https://www.toute-la-franchise.com/R95-R56-franchise-depot-vente-achat-vente-occasion.html

Cdt
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2019

Bonjour,
Le concept est différent et novateur.
Avec ce concept, on loue un espace. Un "shop in shop" si vous préférez. Chaque déposant a une sorte de "mini boutique" qu'il gère comme il le souhaite. Il implante les produits qu'il veut, en étiquetant lui même les articles, et est libre de fixer ses prix. Il peut réapprovisionner son stand comme il le veut.
Vous avez donc à moitié raison: en effet, on "réinvente" le dépôt vente. Mais il n'existe que depuis 2016 en France avec l'arrivée d'une seule franchise: "Au vide grenier". Toutes les autres enseignes de votre lien ne sont pas du tout sur le même concept.
Ma question porte sur le livre de police, non sur les franchises.
Merci de votre réponse.

Cordialement,
Messages postés
79480
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 octobre 2020
11 768
Une approche sommaire de ce "concept" m'amène aussi à penser que vous n'êtes apparemment pas soumis au livre de police puisque vous ne vendez rien : vous louez des surfaces à des tiers, moyennant finances ....

--
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2019

Même dans le mesure où nous prenons une commission sur les ventes ?
Messages postés
79480
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 octobre 2020
11 768 >
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2019

Il faudrait approfondir avec un juriste sur place selon les détails de votre projet, mais la commission peut très bien être considérée comme étant une partie variable du prix de la location....
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2019

Merci beaucoup pour votre réponse.
Dossier à la une