Etat des lieux de sortie du logement

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
24675
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2019
- 9 avril 2019 à 23:19
Bonjour,

Je vis dans un appartement situé à Strasbourg depuis presque deux ans et j'ai récemment envoyé mon préavis avec accusé de réception à ma propriétaire.
D'après les informations que j'ai trouvé, le préavis est d'un mois à Strasbourg puisque le logement est situé en zone tendue. Mais la propriétaire m'a appelé dès réception du courrier pour me dire que celui-ci était de 3 mois. A la fin de l'appel nous nous sommes dit que nous allions nous renseigner et nous tenir au courant.

Depuis ce moment, elle n'a plus répondu à mes appels et m'a juste envoyé un SMS pour me dire qu'elle était très prise et qu'elle me tiendrait au courant.
Le problème est que la fin du préavis était le 4 avril et qu'elle ne répond toujours pas à mes messages ni ne daigne me donner une date pour réaliser l'état des lieux de sortie du logement et la remise des clefs.

Elle a toujours semblé honnête, mais je dois avouer que je trouve son silence un peu étrange.
Est-il possible pour elle de me réclamer un loyer au delà de la date de fin de préavis ?


Merci d'avance pour votre aide,

Simon
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Bonsoir,
Il s'agit bien d'une location d'un logement vide ?
Si oui, dans votre courrier vous avez bien spécifié préavis de 1 mois car zone tendue ?
Dans ces cas, refaire un courrier recommandé en lui précisant que le préavis a pris fin le 4/04/2019, que vous avez essayé de la joindre tels jours telles dates pour fixer une date pour l'état des lieux de sortie et remise des clés ; vous lui signifiez que vous êtes réputés avoir restitué le bien locatif dans le même état qu'à l'état des lieux d'entrée en l'absence de l'état des lieux de sortie et vous demandez la restitution du dépôt de garantie sous 1 mois. (4/05/2019)
J'émets cependant une réserve sur le fait que vous n'avez pas envoyé un nouveau recommandé avant la fin du préavis pour lui demander une date à fixer d'un commun accord.
Bonne soirée
Commenter la réponse de nenuphar
Messages postés
24675
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2019
5623
0
Merci
bonjour,

1° point : tant que l'intégralité des clés n'a pas été rendue en main propre au bailleur loyer & charges restent dus par le locataire.

2° point : c'est au locataire à proposer, dans son courrier de congé, ou par courrier ultérieur, dates et créneaux horaires pour l'EDLS & le rendu des clés. Ensuite, bailleur & locataire doivent s'entendre dur jour & heure.

Si vous avez bien fait mention d'un préavis réduit à 1 mois pour motif de zone tendue, il ne vous reste plus (ce que vous auriez dû faire depuis bien longtemps !) qu'à renvoyer - dès demain - un courrier R+AR (dont vous gardez copie & récépissés) pour proposer une ou 2 dates et un créneau horaire pour faire l'EDLS et rendre les clés et préciser qu'à défaut d'accord à réception vous vous verrez dans l'obligation de faire intervenir un huissier, à frais partagés puisque obstruction de la part du bailleur à l'établissement d'un EDLS à l'amiable.
Si votre courrier R+AR vous revient, ne l'ouvrez pas et contacter immédiatement un huissier pour qu'il fasse votre EDLS à la fin duquel vous lui remettrez les clés.

cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une