Testament succession

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 9 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2019
- - Dernière réponse :  choupette57 - 16 avril 2019 à 08:49
Bonjour,
Nous sommes marié sans contrat de mariage , mon mari a deux enfants d’un premier mariage et moi un enfant de ma précédente union. Mon mari a63 ans et moi 52.
Nous voulons faire un testament afin d’etre protégés si l.un de nous décéde.
Nous avons acheter une maison en commun avant notre mariage avec un testament que le survivant est l’usufruitier
Mes questions sont -si mon mari décède en premier qu’elle ma part et celle des enfants
- si je décède qu’elle est la part de mon mari et de mon enfant ?
- si le survivant souhaite vendre la maison , comment son reparti les parts
Je vous remercie
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
29770
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
12439
0
Merci
si je décède qu’elle est la part de mon mari et de mon enfant ?
Vous l'avez déjà fixé dans le testament.
Ce sera l'usufruit et l' (ou les) enfant de l'autre aura la nue-propriété.

si le survivant souhaite vendre la maison , comment son reparti les parts
Comme prévu.
Le produit de la vente sera réparti entre l'usufruitier et le (ou les) nus-propriétaires.
Le pourcentage de chacun sera calculé selon l'âge de l'usufruitier, l'usufruit perdant de la valeur au fil des ans pour n'être que de 10 % à partir de 91 ans.

Pour une meilleure protection il est conseillé d'adopter la donation au dernier vivant.
Rencontrez votre notaire.
-
Je vous remercie beaucoup pour votre réponse
Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Bonjour
Quelles sont les avantages et les inconvénients si je fais une donation au dernier vivant par rapport à l’usufruit ?
En étant dans une famille recomposée avec les enfants de précédents mariage ?
Merci
condorcet
Messages postés
29770
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
12439 -
Quelles sont les avantages et les inconvénients si je fais une donation au dernier vivant par rapport à l’usufruit ?
Sans donation au dernier vivant, en présence d'enfants d'un côté ou de l'autre, le conjoint survivant recueillerait un quart en pleine propriété des biens composant la succession de son défunt conjoint.
La donation en question lui offre 3 options :
-l'usufruit sur la totalité de la succession protection viagère dans léser les enfants nus-propriétaires ;
-1/4 en pleine propriété + l'usufruit sur les 3/4 recueillis par les enfants;
-la quotité disponible d'un quart en pleine propriété en présence de 3 enfants.

L'option entre ces 3 possibilités s'opère au décès du premier époux.

Enfin, une protection de + avec le droit d'usage et d'habitation viager sur le logement avec son mobilier, avantage matrimonial hors succession.

L'inconvénient est pour les enfants vis à vis desquels les biens ne seront pas à leur disposition avant le décès du conjoint survivant.

Il s'agit d'un choix à opérer.
Protéger son conjoint au maximum ou le laisser en présence d'enfants ayant tout intérêt à l'éliminer envers lequel ils n'ont aucun atome crochu en l'absence de lien de parenté !!
Commenter la réponse de choupette57
0
Merci
Merci pour votre réponse
Donc si je comprends bien le mieux est la donation au dernier vivant , car celle-ci protège un maximum le dernier conjoint

Qu’en est-il si à la suite du décès du premier conjoint . Si celui-ci souhaite vendre la maison ,car ne peut pas payer les factures ou autres ? Comment sont est reparti les parts ? Deux enfants de sont côte et un enfant du mien ?

Lors d’une donation au dernier vivant , peut-il comme dans l’usufruit louer la maison ?

Merci
Commenter la réponse de choupette57
Dossier à la une