Calcul honoraires avocat indemnités prud’homales / Base de calcul

Messages postés
17
Date d'inscription
dimanche 8 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
1 avril 2019
-
Bonsoir,

J'attends une décision prud’homale dans le cadre d'un licenciement.

Après relecture de la convention que j'ai signée avec mon avocat, je m'interroge sur la base pour le calcul
des honoraires "sur résultat". Il a été mentionné "montants nets", mais je me rends compte que cette notion de net est finalement ambiguë:

- net de prélèvement salariaux ?

- net d’impôts ?

Avec une activité de cadre et une ancienneté de 15 ans, on parle de montant potentiellement compris entre 100 et 200 k€, avec un IR qui sera supérieur à 40% ... je m'imagine mal payer 14% (TTC), c'est le taux convenu, sur des sommes "amputées" de 40%

Sauriez vous me dire quel est l'usage sur ce point ?

Merci par avance pour vos bons conseils,

Laurent.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
168
Date d'inscription
jeudi 27 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 avril 2019
29
0
Merci
Bonjour,

De mon expérience professionnelle, quand un montant net est stipulé en droit du travail c'est après prélevements sociaux uniquement.

Je pense que ce sera la même ici, même après la réforme du prélèvement à la source, je vois mal un avocat faire dépendre sa rémunération du pourcentage d'imposition de son client.

Sachez qu'en cas de litige sur les honoraires vous pouvez saisir l'ordre des avocats compétent géographiquement.

Bien cordialement.
Commenter la réponse de Vixcis
Messages postés
17
Date d'inscription
dimanche 8 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
1 avril 2019
17
0
Merci
Merci pour votre retour. Sur le coup, j'avoue que j'étais un peu secoué par mon licenciement et n'ai pas vraiment fait attention à ce point. a l'inverse payer des honoraires sur une somme qu'on ne touche pas c'est un peu dur à accepter.

Lot de consolation, j'ai cru comprendre que ces honoraires étaient déductibles des revenus.

Mais à priori, je ne pense pas que l'abattement de 10% des frais réels soient cumulables.

En plus, comme vous le dites, le prélèvement à la source est passé par là, et l'employeur (avec lequel je n'ai évidemment plus de contact) va procéder à un prélèvement. S'il y a des ajustements entre les impôts et l'employeur cela va être simple !
Commenter la réponse de TSO74
Dossier à la une