Donation juste avant décès

- - Dernière réponse :  Piazetta - 5 mars 2019 à 20:15
Bonjour,
mon père ayant une très mauvaise santé en ce moment m’a demandé si il décédait de vider les comptes et de les partager avec la soeur avec je suis en très mon terme et à qui cela ne pose pas de soucis comme nous sommes très liés. Mais j’ai lui que l’on n’avait pas droit de retirer ou faire des virements de son comptes bancaires une fois le décès intervenu, je lui ai donc dis et il m’a alors remis deux chèques avec à chacun un formulaire de déclaration de don manuel et de sommes d’argent afin de déposer les chèques le jour de son décès et envoyer les formulaires aux impôts.

Et je voulais savoir en faisant de cette façon ma soeur et moi n’auront problème sachant que ça sera partagé à 50/50 et que nous sommes les deux seuls héritées et que je dois aussi le jour du décès mettre tout son argent sur son compte principal pour que les chèques passent.

Je vous remercie par avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
29325
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
8 mars 2019
12084
2
Merci
Mais j’ai lui que l’on n’avait pas droit de retirer................................... une fois le décès intervenu,
Le compte sera bloqué au décès.
Même si vous le vouliez vous ne pourriez pas retirer des fonds sans un acte de notoriété dressé par votre notaire.
Pour éviter d'être démuni d'une somme suffisante pour faire face aux frais importants d'un décès, votre père peut vous remettre un chèque immédiatement ainsi qu'à votre soeur que vous encaisserez de suite en déposant cette déclaration de don manuel auprès des services de l'administration fiscale.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25435 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Pour lui dans le principe il ne veut pas que l'on dépose les chèques tant qu'il est encore là, j'arrive a comprendre pourquoi. Donc en faites il faudrait limite anticiper et faire les virements entre ses comptes sur son compte courant pour tout mettre dessus et déposer les chèques quand l'on sentira que la fin est proche, si on le fais la veille en théorie c'est bon?

Sinon s'il on laisse l'argent sur ses comptes combien nous prendra l'état ? Car c'est cela qu'il veut éviter pour nous. Merci
condorcet
Messages postés
29325
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
8 mars 2019
12084 -
si on le fais la veille en théorie c'est bon?
J'ai écrit "de suite"
C'est si difficile à comprendre ?

Sinon s'il on laisse l'argent sur ses comptes combien nous prendra l'état ?
Que vient faire l'Etat dans votre histoire ?

Je vous ai écrit que :
-les comptes étant bloqués au décès du titulaire du compte, les héritiers ne pourront accéder aux fonds qu'après avoir obtenu un acte de notoriété du notaire, ce qui ne se fait pas du jour au lendemain ;
-les héritiers doivent faire face à des frais importants à la suite d'un décès et n'ont pas toujours les fonds disponibles, d'où l'intérêt de PREVOIR et d'ANTICIPER !
-mon propos a uniquement pour objectif de vous éviter des problèmes de trésorerie au décès.

Car c'est cela qu'il veut éviter pour nous.
Votre père ne connaît rien en fiscalité.
Commenter la réponse de Piazetta
Messages postés
5102
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
8 mars 2019
1498
0
Merci
Quel est le but recherché ?

Si c'est de diminuer le montant des droits dus à l'état, dans votre situation, c'est inutile, les droits seront identiques en matière de donation ou de succession.

Si c'est dans le but de disposer de liquidités pour faire face aux frais d'obsèques, cela est inutile également car, sur présentation d'un justificatif, la banque peut débloquer une partie des fonds afin de payer l'entreprise funéraire (jusqu'à 5 000 € je crois).
Bonjour, le but étant d'éviter les frais de succession et se qu'il y pourrait y avoir d'autre aussi et diviser en deux juste avant son décès son capital comme apparement il peut nous faire une donation à chacun non imposable jusqu'à un certain montant tous les 15ans, seulement il veut que cela soit fais au dernier moment. Après c'est un frais, je me renseigne surtout car il peut encore et je l'espère être avec nous encore quelques années comme il peut partir aussi subitement, c'est très complexe la niveau santé.
Gayomi
Messages postés
5102
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
8 mars 2019
1498 -
Le montant des droits de donation et de succession est calculé selon le même barème. Il y a un avantage si la donation est consentie au moins 15 ans avant la succession. Mais une donation telle qu'envisagée ne vous apporterait aucun avantage.
Ok, donc nous n'avons rien à faire en faites et on devra tout simplement se plier à la sucession sans pouvoir en tirer avantage avant si je comprends bien.
Commenter la réponse de Gayomi
Dossier à la une