Etat des lieux après 19 ans d'occupation

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
23247
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
19 février 2019
- 4 févr. 2019 à 21:00
Bonjour,
Je vais quitter l'appartement que j'occupe depuis 19 ans. Le bailleur après un pré état des lieux (HLM) me demande de détapisser toutes les pièces, car désormais c'est de la peinture blanche qui sera mise sur les murs. Or quand je suis entrée dans cet appartement toutes les pièces étaient tapissées même celles d'eau ainsi que la cuisine. L'appartement est rendu propre mais les papiers laissent apparaître l'emplacement des cadres etc...
Si je ne procède pas au détapissage, il me sera facturé c e travail au prix de 400 € ( ce prix correspond à une remise de 50% pour la durée de la location).

Est-ce normal ? où puis-je trouver un texte ou un article de loi en ma faveur car je n'entends pas faire ce travail.

Merci par avance de vis réponses. Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
11317
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
19 février 2019
4038
1
Merci
Bonjour,
Non le bailleur ne peut pas exiger ce travail de votre part, ni vous le facturer.
Refusez c'est tout.
La vétusté est à la charge du bailleur.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28173 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Valenchantée
Messages postés
18034
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2019
4649 -
Bonsoir,

Et j'ajoute : même un HLM ... parce que les bailleurs sociaux ont tendance à tirer sur la corde sous prétexte qu'ils ne sont pas régis par les mêmes lois ... sauf qu'en l'occurrence, si !

Cdlt
Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
23247
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
19 février 2019
5172
1
Merci
bonsoir,

Les dégradations dues à la VÉTUSTÉ (Décret n° 2016-382 du 30 mars 2016 -> art 3-4°) ou à l’USAGE NORMAL sont à la charge du propriétaire.

Art 1755 du Code civil : « Aucune des réparations réputées locatives n'est à la charge des locataires quand elles ne sont occasionnées que par vétusté... »

Voir également : art 7 loi 6/7/1989.

cdt.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28173 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une