Adoption simple de l’enfant du conjoint

- - Dernière réponse : GKLONE
Messages postés
2254
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
19 février 2019
- 1 févr. 2019 à 16:44
Bonjour,
Je souhaitais avoir quelques informations concernant une demande d’adoption simple.
Mon mari souhaite adopter via une adoption simple mon fils avec qui il vit au quotidien, ( il ne va chez son père qu un week-end sur deux et la moitié des vacances) depuis plusieurs années. Il le considère comme son enfant et mon fils de 8 ans dit que c est son papa.
De plus, étant donné que nous avons des biens, nous ne voulons pas non plus le désavantager par rapport à son frère ( demi frère, né de l’union avec mon mari actuel).
Son père ne veux pas donner l’accord pour celle ci.
Quel recours puis je avoir pour faire cette demande? Si mon avocate fait la demande directement au JAF, avons nous une chance que l’adoption aboutisse de façon positive ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
266
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Dernière intervention
18 février 2019
29
0
Merci
bjr

L’article 348 alinéa 1er du Code Civil prévoit que : « Lorsque la filiation d’un enfant est établie à l' égard de son père et de sa mère , ceux-ci doivent consentir l’un et l’autre à l’adoption. ».

L’article 348-6 précise que: « Le Tribunal peut prononcer l’adoption s’il estime abusif le refus de consentement opposé par les parents ou par l’un deux seulement, lorsqu’ils se sont désintéressés de l’enfant au risque d’en compromettre la santé ou la moralité. ».

Ici , le père biologique joue son rôle imposé par le JAF , donc il est normal qu" il refuse . Votre nouveau conjoint peut demander une délégation partielle d’autorité parentale au JAF.
Commenter la réponse de peuplecameleon
Messages postés
688
Date d'inscription
mardi 25 décembre 2018
Dernière intervention
15 février 2019
92
0
Merci
Bonjour,


Le père de votre enfant exerçant ses droits de visite et d'hébergement, le juge devrait considérer que ce dernier porte un intérêt certain à votre fils.

Rapprochez vous de votre notaire pour évaluer votre situation.
Legienfant
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 1 février 2019
Dernière intervention
1 février 2019
-
Merci De votre réponse.
Les faits en réalité avec son père ne sont pas si simple, l’histoire entre mon fils et son père est très compliqué depuis plusieurs années car il y a eu beaucoup de négligence ( et d’abandon) et même aujourd’hui tout n est pas bien réglé encore.
C’est un peu pour cela aussi que nous pensions à cette option.
Je vais effectivement me rapprocher d Léon notaire et mon avocat afin d’en savoir un peu plus sur le droits de chacun en fonction de la situation actuelle, qui encore une fois reste très compliquée sur bien des points dont je ne veux étaler le contenu ici.
Merci de votre réponse, bonne iournee
Commenter la réponse de goyave27
Messages postés
2254
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
19 février 2019
624
0
Merci
Bonjour
A quoi servirait d'avoir besoin du consentement du parent s'il était si simple de passer outre !?

'et mon fils de 8 ans dit que c est son papa'
C'est assez choquant que vous le laissiez faire, il serait temps que vous lui expliquiez les choses correctement ! Cet enfant va être totalement perdu dans ses repères.
Legienfant
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 1 février 2019
Dernière intervention
1 février 2019
-
Bonjour
Je ne sais pas trop comment vous pouvez vous permettre d étuver ainsi la situation étant donné que vous n’avez pas la connaissance de toute lh’histoire et d trous les faits qui font que Mon fils réagit de cette façon vis à vis de son beau père et de son père. Un peu facile d’emettre des jugements quand on ne sait pas de quoi on parle dans sa globalité. Je comprend que parfois des gens se pensent être bon juge ou bon conseils quand eux même ont des difficultés dans leurs vie ou au contraire ne sont pas confrontés à certaines situations qui peuvent être plus que compliqué.
Ceci dit, pensez bien ce que vous voulez, jugez moi si cela peut vous faire plaisir mais encore une fois, jugez des gens et une histoire quand on a pas tous les tenants et aboutissants ne vaut pas grand choses.
Merci de votre avis, bonne journée
GKLONE
Messages postés
2254
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
19 février 2019
624 > Legienfant
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 1 février 2019
Dernière intervention
1 février 2019
-
Bien sûr, mais je n'ai fait que lire ce que vous écrivez. Et ce n'est pas correct de laisser croire un mensonge aussi important dans sa construction à votre enfant.
Que votre fils apprécie et aime beaucoup son beau père est une très bonne chose.
Qu'il le confonde avec son vrai père alors que celui-ci est là et s'en occupe, quelles que soient les difficultés, c'est déloyal.
Il ne faut pas être grand clerc pour savoir que certains parents ont des difficultés, malgré cela vous ne reviendrez pas en arrière : c'est avec ce père là que vous avez fait cet enfant là, et cet enfant là n'a pas besoin que sa mère l'emprisonne dans un conflit de loyauté. C'est aussi pour ça que la loi protège le vrai lien parental.
Commenter la réponse de GKLONE
Dossier à la une