Placement abusif d enfants

- - Dernière réponse :  MarylineDeparpe - 30 janv. 2019 à 11:13
Bonjour,les sevice sociaux viennent chercher les enfants pour soi disant une année de placement en centre d accueil. Ma fille de 6ans et mon fils de 12 ans.je voudrais savoir si je peut changer de département et saisir une autre juge et d autres services sociaux absent dans le rapport Rémi a la juge par des éducateurs venant de 60 KLM et sur des mensonge. Nous avons fait appel bien sur à Amiens .peut t on partir en attendant m appel et auriez vous un bon avocat sur amiens.merci pour vos réponses et conseils. Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
191
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Dernière intervention
30 janvier 2019
27
1
Merci
Bonjour.

Vous pouvez déménager où vous voulez.

La seule chose qui compte, c'est que vous respectez le jugement.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28086 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de seb1342
Messages postés
15675
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 février 2019
10955
1
Merci
Bonjour,

"auriez vous un bon avocat sur amiens"
Sur ce forum, personne ne fera de publicité pour un avocat ou un autre.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28086 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Energizor
0
Merci
Bjr et merci
Je peut partir avec mes enfants ou pas
Je voudrais partir avec mes enfants et leur père afin de leur évité le placement .ai je le droit en attendant l appel dans 3 mois ? Et ailleurs reprendre contact avec une autre juge car le placement est abusif et nous pouvon le prouver.ke prevoi la loi et à est ce nous risquons en partant. ..par avance merci à vous tous.
Cordialement
Commenter la réponse de MarylineDeparpe
Dossier à la une