Peut on ne pas se verser de salaire si entreprise affiche bénéfices?

Messages postés
42
Date d'inscription
mardi 10 janvier 2017
Dernière intervention
13 janvier 2019
-
Bonjour,

Question naïve s'il en est...

Je me demande s'il est possible de faire des bénéfices avec une entreprise et ne pas se verser de salaire pour réinvestir ?

J'ai des droit et minimas sociaux et je souhaite monter une boîte le temps que je touche ces aides, et je voudrai pouvoir réinvestir les bénéfices pour consolider l'entreprise avant de pouvoir me payer car j'en ai la possibilité. Est ce possible??

Merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

0
Merci
Bonjour.

Avec un exposé un peu plus explicite, la probabilité de retours sera meilleure.
Commenter la réponse de gitane2229
Messages postés
42
Date d'inscription
mardi 10 janvier 2017
Dernière intervention
13 janvier 2019
0
Merci
Bonjour,

Je ne vois pas du tout comment être plus explicite...

Je reformule peut être...

Monter une boîte, faire des bénéfices. Jusqu'ici j'espère que c'est compréhensible.

Mais ne pas se verser de salaire. Utiliser l'argent pour monter de nouveaux projets. J'espère que là aussi c'est compréhensible?

Peut être que vous n'avez pas compris car la réponse est évidemment oui?

Je pense que c'est le cas, mais je voudrai m'en assurer.

Y a t'il une obligation légale de se verser un salaire lorsqu'on monte une boîte?
C'est déjà beaucoup plus clair.

Concernant les salaires
S'il s'agit d'une entreprise individuelle (en nom propre) ou d'une entreprise sous forme de société dans laquelle vous seriez majoritaire, vous ne pouvez avoir le statut de salarié (cotisations URSSAF chômage etc...).
Pour autant, même sans prendre un centime dans l'entreprise, il sera déterminé (tous les 12 mois généralement) un bénéfice social sur lequel seront calculées vos cotisations obligatoires, et
un bénéfice fiscal qui donnera lieu au calcul de votre impôt sur le revenu.

Si vous créez une société dans laquelle vous seriez minoritaire, vous pouvez relever du statut de salarié
Mais gros inconvénient, vous ne serez plus le patron dans votre entreprise.

Mais il existe un autre choix, à savoir la microentreprise.
Sa particularité est l'extrême simplicité de tout le côté administratif, des paiements de cotisations, de l'impôt sur le revenu. Tout est basé sur les encaissements.
Franchise en base de TVA jusqu'à un certain plafond d'encaissements.
Nouveaux plafonds rehaussés depuis 2018, permettant de relever de ce régime.

De plus, si actuellement vous êtes salarié, vous devez voir auprès de Pôle Emploi les avantages financiers liés à l'installation à son compte. De même que les cotisations obligatoires minorées durant les premières années d'activité. (ACCRE)

Cdt
Bonjour,
en nom propre on peut ne pas avoir de bénéfice mais pour réinvestir l'argent que vous aurez en banque si c'est pour l'achat de matériels qui sont obligatoirement amorties sur plusieurs années vous allez devoir emprunter et donc convaincre les banques de vous prêter...cdt
Commenter la réponse de lezart39
Messages postés
30642
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Dernière intervention
22 janvier 2019
2499
0
Merci
bonjour
vous avez du remarquer que vous aviez pas de fiches de paye ...
Commenter la réponse de xplom
Messages postés
42
Date d'inscription
mardi 10 janvier 2017
Dernière intervention
13 janvier 2019
0
Merci
Merci,

Je ne suis pas sûr de bien comprendre je peux apporter des précisions.

Il se trouve que je suis bénéficiaire d'une pension d'invalidité qui me convient pour le moment.

Mon idée est de choisir un statut juridique qui me permettrait de facturer par exemple une somme totale de 10 000 euros par exemple et de la réinvestir totalement pour le développement de l'entreprise.

Est ce que cela est possible ou bien cette somme est forcément soumise à un impôt ou taxe quelconque?

Merci d'avance
la réinvestir en faisant quoi?
J'hésite entre le trafic d'organes ou les armes. Ahah

J'ai envie de dire peu importe dans quoi. Mais comme je n'ai rien à cacher je vais vous dire que je n'en sais rien. Je souhaite monter un business de photographie et la concurrence est pire que rude donc je veux réinvestir dans tous les nombreux moyens qui permettent de tenir le coup.
Commenter la réponse de lezart39
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 3 janvier 2019
Dernière intervention
3 janvier 2019
0
Merci
Bonjour,

Vous semblez confondre les notions de rémunération et de dividendes.

La rémunération découle d'un contrat de travail ou d'un mandat social alors que les dividendes sont une distribution de bénéfice.

Dans le cas d'une société à l'IS, si le résultat de l'exercice est bénéficiaire, vous pouvez choisir de distribuer ce bénéfice ou de le mettre en réserve (notamment pour faire de l'auto-financement). Par contre, la société devra acquitter l'impôt sur les sociétés sur ce bénéfice. Si vous décidez ne pas distribuer de dividende pour faire de l'auto-financement, vous ne payerez à titre personnel aucun impôt sur le revenu ni cotisations sociales sur les sommes laissées en réserve dans la société.

Il est tout à faire possible de créer une société et ne pas se verser de rémunération. Nous créons pour la plupart de nos clients créateurs qui perçoivent le chômage, une SAS dans laquelle ils ont un mandat social non rémunéré. Cela leur permet de continuer à percevoir leurs allocations sans payer de cotisations sociales, afin de pouvoir démarrer tranquillement l'activité.


Bien à vous.
Commenter la réponse de WeRiseAvocats
0
Merci
Bonjour

Entendu merci. C'est en effet ce que j'avais cru comprendre avec la SASU.

Je n'avais cependant pas connaissance de l'impôt sur les bénéfices.

Je me demande du coup si dans certaines activités (notamment de services), s'il n'est pas plus rentable de fonctionner avec une association au démarrage ?

Les plafonds de CA sont bas mais bien des gens ne l'atteignent pas dans mon activité (photographe).

Merci pr vos précisions ☺
Commenter la réponse de Lezart39
Dossier à la une