Clause de mobilité licenciement pour faute

richard - Modifié le 27 déc. 2018 à 11:30
 PeioLABURU - 27 déc. 2018 à 15:10
Bonjour*

je suis agent de sécurité suite a une situation économique le magasin dans lequel j étais employé met fin au contrat .ma société avec qui je m entends très bien ma proposé voulant me garder des postes mais dont la distance plus de 45 minutes plus du peages est trop contraignante elle me propose pour que je touche mon chomage un magasin et de ne pas venir se présenter pour faire un licenciement pour faute est ce que cela est le mieux pour moi sans avoir a attendre mon chômage . merci d avance pour vos réponses

2 réponses

hoquei44
Messages postés
14764
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2022
7 864
27 déc. 2018 à 10:55
Bonjour,

C'est une arnaque.
Votre indemnisation chômage va être calculée fortement à la baisse en raison de la prise en compte des derniers jours de votre contrat où vous aurez des cotisations à 0€.
Votre employeur essaie juste de se débarrasser de vous, sans vous payer, et en diminuant vos droits à l'ARE.

S'il est vicieux, il pourrait même vous contraindre à lui verser de l'argent.

Il faut toujours se présenter à son poste, tant que vous n'avez pas un mot écrit et venant de sa part vous dispensant de travail.

CB
0
D'après votre exposé, il s'agit d'une refus d'application de votre part de la clause de mobilité.
Difficile de sous entendre à priori une arrière pensée à votre ste. D'autant que les ARE sont calculés sur les 12 derniers mois, que ce n'est pas la sté qui les payent, et que quelques jours n'y changent pas grand chose.
Dans ce cadre, il n'est pas nécessaire de commettre une autre faute, le refus de la nouvelle affectation suffit, à priori, pour un licenciement.
Le mieux est sans doute dans votre cas d'avoir recours à une rupture conventionnelle.
Au moins, ce sera propre, sans source de conflits futurs.
0