Omission

Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2018
Dernière intervention
28 novembre 2018
- - Dernière réponse : Mirabilis45
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2018
Dernière intervention
28 novembre 2018
- 28 nov. 2018 à 10:22
Bonjour
Il y a plusieurs années une tante est décédée dans un incendie notre famille l a appris tardivement puisque cette personne avait relativement coupé les ponts
A cette époque le notaire aurait fait une recherche généalogique qui n aurait donné aucune Famille .? et qu il y aurait eu un testament olographe bien sûr
dont nous n avons pu prendre connaissance puisque la succession a été classée sans héritiers ?
Aussi bizarre la maison brûlée aucun document retrouvé ce terrain a reçu l’accord de la mairie pour une construction à peine 1 an après le sinistre ? nous avons le courrier de la Ville avec le plan cadastral .

Notre curiosité vient de prendre le dessus car nous sommes de nouveaux existants pour un décès dans cette branche !!

Nous ne souhaitons rien de cet héritage puisque avec la date de ce dossier il y a prescription il aurait été fermer en juin 2007 seulement la vérité des faits car nous pensons qu il y a eu un manquement et des malversations .
En vous remerciant par avances de vos réponses
Cdlt

Ps Nous avons fait un courrier à l office notarial qui avait eu cette succession et attendons leur réaction?
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
3016
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
19 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
"L'office notarial qui avait eu cette succession": un office notarial ne s'auto-saisit jamais d'une succession. Donc quelqu'un l'a chargé de la régler C'est d'abord ce "quelqu'un" qu'il faut interroger.
l y a eu un notaire choisi par qui ? nous n'avons jamais pu le savoir m^me par le rapport des pompiers et les services de police n'ont jamais répondus à notre demande légitime.
Le notaire nous a répondu parce que nous l'avons sollicité
< que sa recherche d'héritiers a été appronfondie par un génealogiste!! et que la personne décédée ne laissait aucun heritier vivant,ni ascendant privilégié!! et par consequent aucun heritier n'ayant droit à une réserve légale dans sa sucession >
sauf que nous étions a l'époque trois personnes .
Pas votre interémdiaire je souhaite que vous puissiez uniquement me dire comment orienter nos recherches afin que les membres de la famille connaissent le fin mot de cette histoire tragique pour une vieille dame de 99 ans morte brulée dans son salon à 6h41 du matin
Mirabilis45
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2018
Dernière intervention
28 novembre 2018
-
Merci mais c est justement cette personne qui est mystère et il y a un silence total des administrations
Commenter la réponse de Ulpien1
0
Merci
Il y a eu un notaire choisi par qui ? nous n'avons jamais pu le savoir m^me par le rapport des pompiers et les services de police n'ont jamais répondus à notre demande légitime.
Le notaire nous a répondu parce que nous l'avons sollicité
< que sa recherche d'héritiers a été appronfondie par un génealogiste!! et que la personne décédée ne laissait aucun heritier vivant,ni ascendant privilégié!! et par consequent aucun heritier n'ayant droit à une réserve légale dans sa sucession >
sauf que nous étions a l'époque trois personnes .
Pas votre interémdiaire je souhaite que vous puissiez uniquement me dire comment orienter nos recherches afin que les membres de la famille connaissent le fin mot de cette histoire tragique pour une vieille dame de 99 ans morte brulée dans son salon à 6h41 du matin
Commenter la réponse de Mirabilis45
Messages postés
3016
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
19 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
Tout ce que l'on peut dire de ce que vous exposez, c'est que si le notaire a insisté pour dire que le généalogiste n'avait trouvé aucun héritier réservataire, cela sous-entend qu'elle avait légué tous ses biens et en toute légalité à un ou plusieurs légataires et que c'est l'un d'entre eux qui a chargé ce notaire de régler la succession.Dans cette hypothèse,vous n'aviez droit à rien dans cette succession.
Mirabilis45
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2018
Dernière intervention
28 novembre 2018
-
Merci de votre réponse c est bien ce que nous avions pensé à l époque mais nos interlocuteurs avaient été très trop muets sur les circonstances du décès que nous en étions suspicieux
Puisque nous apprenions cette nouvelle en demandant une signature pour un renouvellement de concession
Et c est lors d une circonstance analogue mais moins dramatique que des jeunes membres ont été étonnés du mutisme et nous ont demandé de réveiller ce passé par un courrier au notaire qui peut-être répondra ou pas cdlt
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une