Dons ou assurance vie? [Résolu]

- - Dernière réponse :  Fernand - 26 nov. 2018 à 14:16
Bonjour,
J'ai 84, remarié , en séparation de biens, 2 enfants; je vis chez Madame depuis 25 ans et je vends ma résidence secondaire(bien propre).J' ai donné 150 Ke à mes enfants.Ma maison vaut 250 ke. Si je parviens à vendre de mon vivant, j'envisage de verser la moitié de la vente sur une assurance vie existante (aux noms de mes enfants et de mon épouse), où il reste 200 €.
On me dit que c'est un mauvais choix.Que me conseillez-vous?
Et surtout est-ce que tout le capital versé sur l'assurance vie fera partie de la succession?
Il s'agit pour moi de rééquilibrer entre ma femme et mes enfants.
Merci de m'éclaircir car je n'ai pas compris les articles lus.Cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
28254
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
6 décembre 2018
0
Merci
Et surtout est-ce que tout le capital versé sur l'assurance vie fera partie de la succession?
C'est ce qui est écrit.
S'il est prouvé que cet investissement a été pratiqué en voulant priver vos enfants de leurs droits à "réserve" des 2/3, elle risquera de connaître quelques problèmes judiciaires avec eux.

Puisque vous être unis par le mariage, vous pouvez léguer à votre conjoint une somme correspondant à ce
"3 ème. 1/3" de la valeur de vos biens.

Elle sera exonérée de droits de succession.
Je ne veux surtout pas priver mes enfants de leur réserve.....mais il y a une donation au dernier vivant.Cela change t'il quelque chose, en admettant que mon épouse choisisse la meilleure option du conjoint survivant?
condorcet
Messages postés
28254
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
6 décembre 2018
> Fernand -
Cela change t'il quelque chose,
Sa meilleure option sera cette quotité disponible, ce "tiers" que je vous suggérais de lui léguer par testament.
En présence d'une donation au dernier vivant, le testament est inutile.
La donation au dernier vivant est le meilleur outil.
Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
4520
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
6 décembre 2018
0
Merci
"j'envisage de verser la moitié de la vente sur une assurance vie existante"
Quelle est la clause bénéficiaire ? Si c'est la clause habituelle "mon conjoint, à défaut mes vivants etc.", tout ira à votre conjoint, si elle est en vie au jour de votre décès et rien à vos enfants. Est-ce votre volonté ?

"On me dit que c'est un mauvais choix.Que me conseillez-vous?"
De rencontrer un notaire pour mettre à plat l'ensemble de votre patrimoine, les donations déjà effectuées et comment parvenir à votre souhait d'équilibre entre votre épouse et vos enfants.

"Et surtout est-ce que tout le capital versé sur l'assurance vie fera partie de la succession?"
Du point de vue civil, non. Fiscalement, une prise en compte partielle est possible (en fonction du montant).
Que signifie d'un point de vue civil?L'assurance vie existante est aux noms de mes 2enfantset mon épouse: un tiers chacun.
Gayomi
Messages postés
4520
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
6 décembre 2018
-
Vous vous "foutez" du fiscal et ne savez pas qu'est le "civil"... Voyez un notaire auquel je souhaite bon courage ^^
Je veux dire que si je place cet argent c'est juste pour le faire travailler une peu et quand il sera distribué équitablement,si mes héritiers doivent payer des droits, c'est un peu normal.Merci.
Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
2918
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
6 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
Mauvais choix? Tout dépend par rapport à quoi: si votre assurance-vie est en euros, oui c'est un mauvais choix car le rendement actuel est médiocre.Pour une assurance-vie il faut choisir une AV en unités de comptes .
D'un point de vue fiscal, cela ne change pas grand-chose, si ce n'est que vous "récupérez "un abattement de 30500 EUROS.
Quant au plan civil, tout dépend de votre patrimoine
Patrimoine total 400 ke.C'est tout au plus le patrimoine moyen d'une vie....Je me fous du point de vue fiscal:si ça rapporte rien ,je laisse sur mes comptes, c'est tout.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une