Démission de période d'essai sans préavis [Résolu]

- - Dernière réponse :  Evan - 13 nov. 2018 à 23:09
Bonsoir,

Suite à une meilleure proposition d'un autre employeur (correspondant mieux à mes aspirations et mes obligations), je souhaiterai démissionner de mon poste actuel, où je suis encore en période d'essai de deux mois (j'entame ma troisième semaine).

Il est stipulé dans le contrat que l'employeur et l'employé peuvent tout deux rompre le contrat en période d'essai sans aucun préavis ni justification.

Est-ce vrai ? Puis-je par exemple poser ma démission le lendemain matin sans pénalité ?
Si oui, alors les mots du contrat prime donc sur la loi qui demande un préavis de 24h minimum ?

Cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
81
Date d'inscription
mardi 6 novembre 2018
Dernière intervention
21 janvier 2019
8
1
Merci
Bonsoir, vous devez tout de même respecter un délai de prévenance de 48h. Regardez quand même si la convention collective ne prévoit pas moins ou une autre procédure spécifique.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 27843 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci de votre conseil.
Après un coup d'oeil dans la convention collective, celle-ci suit la législation en vigueur.

Je dois donc respecter le délai de prévenance contrairement à l'ambiguïté stipulée dans le contrat.

Merci beaucoup de m'avoir éclairé sur le sujet !
Commenter la réponse de YanE971
Dossier à la une