Conditions du transfert de bail en HLM : absurdes ?

- - Dernière réponse :  maxsylvia - 1 oct. 2019 à 08:59
Le transfert de bail en HLM pour un descendant non handicapé de moins de 65 ans est difficile à obtenir car il obéit à de strictes conditions.. :
-vivre dans le logement depuis au moins un an
-les bénéficiaires du maintien dans les lieux doivent répondre aux conditions de ressources exigées, leurs revenus ne devant donc pas dépasser les plafonds de revenus HLM.
-le logement doit être adapté aux besoins du ménage. (condition d'occupation suffisante : pas de logement trop grand)


Mais ces conditions ne sont-elles pas absurdes ? Je m'explique..

Pour la condition de ressources, imaginons que le descendant dépasse le plafond de ressources HLM mais ne soit employé qu'en CDD, comment fera-t-il pour trouver un autre logement?

Pour la condition d'adaptation du logement à la taille du ménage, imaginons que le descendant obéisse à la condition de ressources mais que le logement soit inadapté à la taille du ménage, le descendant se retrouve, si il est au RSA (ce qui est fréquent dans les quartiers HLM), jeté à la rue sans ménagement ? Car dans ce cas les bailleurs ne sont pas obligés de vous reloger... Et impossible de retrouver un logement au RSA... (On a vu le cas sur le forum...)

Donc je trouve ces conditions absurdes en fait... En tous cas non protectrices alors que le logement social est censé protéger les plus fragiles d'entre nous...
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
29150
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2019
6050
1
Merci
Ils vous attendent au gouvernement pour changer les lois.....

Ici, le forum n'est pas fait pour donner son avis (je vous l'ai déjà écrit sur un autre de vos post), mais pour aider les internautes par des réponses juridiques.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25838 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de djivi38
0
Merci
Oui, ils nous attendent au gouvernement pour changer la loi.. Car la loi change tout le temps, et il faut qu'elle change...

Voici l'article de loi tel qu'il aurait dû être rédigé par la ministre du Logement .. En fait, ça a été oublié par le gouvernement de l'époque :

Art 40 de la loi de juillet 1989 : "L'article 14 leur est applicable à condition que le bénéficiaire du transfert ou de la continuation du contrat remplisse les conditions d'attribution et que le logement soit adapté à la taille du ménage.

Cette dernière condition n'est toutefois pas retenue si l'organisme bailleur n'a pas émis de proposition de relogement dans un logement plus petit en nombre de pièces qu'il émet si il en dispose avant d'effectuer le transfert de bail tout en finançant les frais de déménagement et les frais d'ouverture et de fermeture de compteurs de gaz, d'eau et d'électricité.

La condition de ressources n'est toutefois pas retenue si l'éventuel bénéficiaire du transfert de bail prouve, fiches de paie à l'appui, qu'il vit de contrats précaires ou ne dispose pas de CDI.

La condition de ressources et d'adaptation du logement à la taille du ménage n'est pas requise envers les éventuels bénéficiaires du transfert de bail quand le transfert porte sur un logement situé dans les quartiers prioritaires de la ville.

Ces deux conditions ne sont pas requises envers le conjoint, le partenaire lié au locataire par un pacte civil de solidarité] ou le concubin notoire et, lorsqu'ils vivaient effectivement avec le locataire depuis plus d'un an, les ascendants, les personnes présentant un handicap au sens de l'article L. 114 du Code de l'action sociale et des familles et les personnes de plus de soixante-cinq ans."

Et voilà, bravo juriste !
Commenter la réponse de maxsylvia
Dossier à la une